Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

SEOUL VIBE

Un film de Hyung-sung Moon

Du rêve américain au cauchemar d’un blockbuster

Après une mission illégale en Arabie saoudite, Dong-wook est arrêté par le préfet coréen qui, en échange de visa pour l’Amérique, lui demande de démanteler un puissant réseau de blanchiment d’argent dans les hautes sphères du pouvoir. Choisi car il est le meilleur conducteur automobile de Corée, il n’imagine pourtant pas où cette affaire va le conduire…

Seoul Vibe film movie

Sortie le 26 août 2022 sur Netflix

Représentant un groupe de jeunes admiratifs de l’Amérique et de son mode de vie, les protagonistes ne sont visiblement pas les seuls à revendiquer une appartenance américaine. Inspiré à la fois par "Drive", "Fast and Furious" et "Taxi Driver", ce film d’action tente d’imiter ses pairs sans y parvenir.

Si le scénario de départ est intéressant par la remise en question d’un pouvoir corrompu, la mise en images est décevante car elle oublie de traiter le sujet en profondeur. Trop occupé à vouloir s’américaniser par des courses-poursuites et des explosions spectaculaires, ce film ne dresse le portrait d’aucun personnage, les rendant plus agaçants qu’intéressants ou attachants. La façon de filmer, les costumes utilisés, les dialogues et même l’alimentation font de l’Amérique la principale protagoniste du film, délaissant totalement la Corée et le film lui-même. La fin, elle aussi, est un pur produit américain, imposant une morale vue et revue.

En bref, si ce film de Hyung-sung Moon tente de garder une apparence de thriller, celle-ci est totalement effacée par le désir de faire un blockbuster à l’américaine. Triste de voir un si bon sujet et de bons acteurs réduits à néant par une omniprésence de l’Amérique, déjà très présente sur nos écrans.

Rédacteur également membre du LYF

Adam GrassotEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire