Parce qu'on en a jamais assez !

RETRIBUTION

Un film de
Avec

Fumeuse histoire de fantômes ou démons

S'ouvrant comme un film policier des plus classique, "Retribution" se mue rapidement en film de fantôme, où une femme habillée en rouge vient hanter le policier chargé d'une enquête qui semble l'incriminer. Entre recherche d'un serial killer reproduisant la dite noyade, indices troublants, apparitions fantomatiques, annonciation de morts en cascades, on se perd complètement dans les méandres d'un scénario qui se répand en explications sur le passé des personnages et les rapports entre vie et mort.

L'implication possible du policier, les conséquences de son inaction, rouages d'un suspense désiré, ne passionnent pas, car à aucun moment ces pistes ne sont vraiment exploitées. A aucun moment on ne le sent en effet en danger, ce malgré un passé plus que trouble, qui semble se faire jour au travers d'un milieu portuaire des plus glauques. Et les figurent de style, avec apparitions soudaines de la femme en rouge, cris stridents et reflets dans les flaques, sont des plus ennuyeuses., ne provoquant que rires agacés. Présenté hors compétition à Venise en 2006, puis en compétition à Gerardmer en 2007, le film y a d'ailleurs étrangement reçu le prix de la critique, la construction étant pourtant des plus obscure. Un film confus, c'est le mot.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire