Festival de Venise 2019 banniere

LA REINA DE ESPANA

Un film de Fernando Trueba

Une comédie hilarante

Dans les années 50, l’actrice Macarena Granada, récemment oscarisée, accepte de jouer Isabelle la Catholique dans une production tournée à Madrid. Un tournage qui ne sera pas de tout repos...

Nouveau film de Fernando Trueba ("L’artiste et son modèle", "Chico et Rita"), "La Reina de España" n'est pas un biopic sur Isabelle la Catholique, mais le titre du film que tourne Macarena Granada (Penelope Cruz) dans cette formidable histoire de cinéma, située dans l’Espagne Franquiste des années 50. Véritable comédie, propre à déclencher quelques fous-rires, le film commence par le retour d'un réalisateur exilé, qui se trouvera une nouvelle fois ici persécuté, dans cette histoire aussi drôle que politiquement ironique.

Grâce à une galerie de personnages truculents (le réalisateur américain installé qui ne se réveille que pour dire "action", le comédien rêvant d'Hollywood fuyant les avances du protagoniste du film, l'acteur américain aux postures ridicules, l'assistante réprobatrice…), Fernando Trueba parvient à donner substance à une équipe de tournage tout en esquissant un contexte dictatorial. Les idées farfelues ne sont pas en reste, de l’acteur menotté par erreur aux techniques de pinçage de couille pour pouvoir pleurer.

Virant presque au thriller, "La Reina de España" résonne aujourd’hui comme un film engagé, contant une histoire aussi abracadabrante que séduisante. Une belle déclaration d'amour au cinéma, qui a réussi à réunir le fleuron du cinéma espagnol, autour d’une Penelope Cruz au personnage droit et fier, qui contraste finalement avec tous les autres.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire