Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

RAGE

Un film de

Faux docu minimaliste et sans âme

Une série d'interviews des membres du staff d'un styliste à la mode, s'imbriquant dans un montage complexe et rythmé. Médisances, potins et confidences sont au programme...

Sally Potter réalise ici un faux documentaire sur une marque de vêtements (et plus généralement sur le monde de la mode), interrogeant alternativement l'ensemble du staff, de la propriétaire de la marque au styliste en passant par le livreur de pizza pakistanais et sans papiers. Elle compose certes une galerie de personnages hauts en couleurs, à partir d'un casting de renom plutôt impeccable, mais ne réussit jamais à saisir autre chose que du superficiel, ses personnages restant empreints de médisance plutôt que d'une quelconque sincérité.

Jude Law est totalement méconnaissable en top model androgyne (Minx) aux perruques incroyables. Simon Abkarian y interprète un styliste efféminé conceptualisant sur un vêtement et tous ses significations et rôles sociaux. Judy Dench en manager et Dianne Wiest viennent ajouter au sérieux de l'aventure. Mais le tout sent quand même le déjà vu en épinglant l'hypocrisie du milieu de la mode, la superficialité des top models, le caractère éphémère de la profession (l'une d'entre elles était « the face of the year »... « but last year », pour une pourtant toute jeune mannequin), le rapport à l'argent... Enfin, la mise en scène minimale ne permet pas de reposer l'oeil un instant, singeant la mode, avec d'uniques fonds de couleur flashy, qui deviennent rapidement agaçants.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire