QU'EST CE QU'ON A TOUS FAIT AU BON DIEU ?

De nombreuses mauvaises idées qui prennent malheureusement le dessus

Alors que leurs parents approchent de leurs quarante ans de mariage, les quatre filles des Verneuil décident d’organiser une grande fête qui réunirait toute la famille, y compris les parents de chacun des gendres. Mais faire cohabiter tous ces gens d’origines si différents ne sera pas sans inconvénients…

Qu'est ce qu'on a tous fait au bon Dieu film movie

Ce troisième volet des aventures de la (grande) famille Verneuil, commençait plutôt bien en alignant dès ses premières minutes la plupart des scènes comiques vues dans la bande annonce. On s’attendait donc à une déferlante de gags supplémentaires, inédits, autour de la supposée migration de la famille africaine et de la découverte des autres couples de parents. Au lieu de cela on aura droit au mieux à quelques comiques de répétition sympathiques (les vengeances du père asiatique les parents s’étant initialement « trompés de chinois » lors de leur visite au pays…), à de rares vrais bons mots du type « quand on a un pull aussi moche on évite les réflexions sur la mode », malheureusement souvent phagocytés par de fausses bonnes idées.

Il en va ainsi de la moquerie facile envers la fille devenu végane, dont le faux « cassoulet » où les carottes remplacent les saucisses, ressemble à du « vomit de guenon ». Une raillerie sans vrai point de vue, à des années lumière de l’humour ravageur de la comédie noire "Barbaque". Il en va aussi des questions de limites de propriété entre le gendre juif et le gendre arabe (habitant comme par hasard dans le même lotissement...), tournant en un affrontement aussi risible que peu amusant, malgré l'évidente parabole politique. Il en va surtout de même de l’intrigue ridicule et téléphonée autour du personnage finalement le plus cliché de tous : Helmut, richissime collectionneur allemand qui s’intéresse aux « croûtes » de la fille Ségolène. Ce dernier personnage, auparavant parmi les plus touchants des deux premiers films, est d’ailleurs devenu ici totalement insupportable dans son hystérie et sa victimisation permanente, et le jeu d’Émilie Caen, dont on comprend un mot sur deux lorsqu’elle crie, ne rattrape rien.

Reste le joli rôle donné à Abbes Zahmani, en père arabe obsédé par son rock un rien punk, recréant sa bande dénommée Les hyènes électriques pour l’occasion, ou le penchant de l’attachante mère chinoise pour l’alcool et toute la joie qui peut aller avec. Malheureusement la plupart des personnages semblent ici plus maigres que dans les épisodes précédents, qu'il s'agisse des filles ou des gendres. Un choix regrettable pour un univers désormais familier de la plupart des français, qui éloignera un peu les aficionados et ne pourra pas les novices à adhérer au concept. Heureusement, les parents sont toujours autant d’un autre temps, particulièrement Chantal Lauby, qui résolument, a toujours autant d’allure et de répartie.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

COMMENTAIRES

Mini cooper

mardi 26 avril - 8h40

Super film, bon moment de rigolade, nous avons adorés, les acteurs sont fidèles aux deux premiers films.

À Refaire rapidement je pense y retourner le revoir au moins 5 fois ce mois ci
De plus j’étais très bien accompagné, merci pour les mmns qui ont finis par terre.
J’ai failli arrivé en retard mais grâce à Dieu je suis arrivé à l’heure pour ce chef d’œuvre cinématographique.
Concernant le scénario je n’ai rien vu venir pleins de suspense et de rebondissements.

Rodica

mardi 26 avril - 8h38

Nous venons de voir le film et l'avons trouve magnifique !! Je suis tellement surprise de lire de mauvais avis. C'est une très bonne comédie comme seuls les français savent faire. J'aimerais féliciter les réalisateurs, les acteurs et tous ceux qui y ont participer ! Chapeau !

Cloclo

mardi 26 avril - 8h37

J'ai adoré ! Rigolé de bon ❤️ ! Parfaitement distrayant. Très bons jeux d'acteurs

mardi 26 avril - 8h36

Tout est dans la bande-annonce malheureusement.
Une promesse comique totalement mensongère, le film est plat et on s’ennuie profondément.

Laisser un commentaire