Parce qu'on en a jamais assez !

MOI, PETER SELLERS

Un film de Stephen Hopkins

Pour l'interprétation magistrale de Geoffrey Rush

Le début de carrière de Peter Sellers est marqué par son passage de la radio au cinéma, mais aussi par la découverte de l'amour fantasmé de sa vie : Sophia Loren...

Ce portrait, signé de Stephen Hopkins (Perdus dans l'espace), et réalisé, comme Elephant l'an dernier, pour HBO, est une biographie assez peu flatteuse de l'acteur comique Peter Sellers, principalement connu pour son rôle de l'inspecteur français Clouzot, aux prises avec la célèbre Panthère Rose. En effet, si la forme est ludique et évocatrice de la carrière de l'acteur, ce sont plus ses déboires d'amour propre et sentimentaux qui sont mis en avant ici, formant une peinture assez pathétique.

De sa passion pour les belles femmes, souvent contrariée, on retiendra un profond malheur. De son envie de créer et de jouer, on retiendra son presque involontaire caractère comique, son mépris pour la facilité et le « grand public », et derrière une certaine aigreur, une candeur inexprimée. A ce personnage étonnamment complexe, Geoffrey Rush offre mille facettes, mais bien peu de charmes. Un portrait d'une vie ratée et pourtant célèbre, servi par un acteur hors normes, brillant et envahissant.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire