avec ou sans moustache

LARA CROFT - TOMB RAIDER 2

Un film de Jan De Bont et Roar Uthaug

Indiana jones, quand reviendras-tu ??

Cette fois-ci, Lara va partir à la recherche de la boîte de Pandore, qui contient, comme le veut la légende, tous les maux de l'humanité et que certainement un grand méchant vilain, pas beau du tout de surcroît, va vouloir dérober afin de conquérir le monde. Et c'est reparti pour une course-poursuite à travers la planète dans des lieux plus exotiques et spectaculaires les uns que les autres...

Ça y est, la plus aventurière des héroïnes de jeu vidéo fait son come back sur les écrans. Après un premier épisode navrant ( je l'ai loué avant de voir le second opus et, bouhhhh j'en pleure encore !!), les producteurs se devaient de resserrer les boulons pour nous donner cette fois un film acceptable, du moins regardable. Effectivement côté scénario et action il y a du progrès. Mais de là à dire que nous avons un chef-d'œuvre du film d'action, c'est un peu exagéré !!

Comme dans le premier film, Lara commence, durant le premier quart d'heure, à casser des colonnes, des temples et des bibelots inestimables. On est loin d'Indiana Jones et de son respect des œuvres archéologiques. Par la suite, elle se calme et se décide à changer de cible, en dessoudant plus facilement tous ceux qui s'opposent à sa quête ou qui la menacent. Et c'est là que l'on retrouve les meilleurs moments de ce film, avec une Lara Croft carnassière et étonnement hargneuse pour ce genre de production.

Les scènes d'action et les cascades sont sympathiques mais sans plus, tant la volonté de se rapprocher des combats asiatiques ( sans y parvenir !!) se fait cruellement remarquer par moment. Quant au scénario, c'est un melting-pot de légendes gréco-païennes, où les plus anciens mythes prennent place par morceaux sans queue ni tête. Par contre le mythe de la boîte de Pandore reste une bonne idée, malheureusement pas assez exploitée à l'écran. Remarquez, voir une archéologue aventurière parcourir le monde à la recherche d'une boîte mythique apportant pouvoir et désolation à celui qui la possède, en étant poursuivi par des hommes sans foi ni loi, cela ne vous rappelle rien ?

Voilà, tout cela résume le principal problème de ce film, qui traîne ici un très gros boulet, celui de passer après son aîné masculin. Mais il reste un atout fabuleux : la belle Angelina Jolie. Son regard, lorsqu'elle va exploser la tête de ses ennemis ou lorsqu'elle tente de charmer son ex-petit ami, est tout simplement fabuleux (ça y est je craque encore). De plus elle est parfaite en actrice alternant le côté physique de ce rôle et les scènes plus intimistes.

En fin de compte, tiré d'un jeu vidéo ultra-connu, le second épisode se hisse bien au-dessus du premier sans pour autant devenir un bon film. La faute à des scènes d'action bâclées, et déjà vues. Malheureusement son seul atout reste le charisme de son actrice principale qui écrase tous ses opposants de son simple regard. C'est peu mais déjà beaucoup !!

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire