Parce qu'on en a jamais assez !

INTOLERABLE CRUAUTE

Un film de Joel Coen

Une comédie de mœurs portée par un formidable couple de stars

Le brillant avocat Miles Massey (George Clooney) est spécialisé dans le règlement des divorces dont il réussit toujours à retourner la situation en faveur de ses clients. Mais le jour où il croise dans un prétoire une chasseuse de mari (Zeta Jones), il ne se doute pas qu'il va avoir à faire à son pire ennemi, surtout que les charmes de la jeune femme en question ne le laissent pas insensible. Le combat qui va s'engager risque bien de faire des étincelles…

Le nouveau film des frères Coen est une comédie dramatique de mœurs si l'on peut le résumer ainsi, avec au centre de l'intrigue un duo d'acteurs en pleine possession de leurs moyens. Si ce film se déroule dans l'univers des avocats spécialisé dans les divorces, le monde des cocus semble tout aussi bien décrit avec mainte et maints détails. Car les machinations des différents protagonistes sont décrites avec jubilation par les deux frères habitués à nous présenter des situations iconoclastes.

C'est d'ailleurs sur ce point là que le film prend toute sa valeur, quand les gesticulations d'un Georges Clooney exceptionnel, contribuent à maintenir le spectateur en haleine. Grâce à ce rôle il ajoute un nouveau personnage à la large palette de ceux qu'il a joué ces dernières années. Assez proche d'un Cary Grant par son physique et son jeu, il se permet de donner de l'étoffe à un personnage, qui semble en pleine perte de ses repères, après des années de plaidoirie. Il semble à la recherche d'un challenge, d'une affaire qui le sortira de ses doutes.

Et celle-ci arrive sous la forme de Catherine Zeta-Jones. Elle-même habitée par son rôle, elle dévore l'écran en composant un personnage à mi-chemin entre la femme fatale typique des années 50 et la femme enfant des années 2000. Elle passe sans difficulté de la froideur à la tendresse, se permettant même de jouer avec son alter ego dans des moments de tension presque érotique. Car ce qui frappe le plus entre ces deux-là reste leur ressemblance dans les actes et les objectifs (le plus souvent escroquer la partie adverse).

Et puis de voir cet avocat arrogant opposé à une femme aussi vénale est un pur régal d'autant que l'on sent très vite qu'il va se faire embobiner de toute façon. Mais cette opposition d'acteurs renforce l'univers très codifié des frères Coen, où l'absurde et le cynisme se côtoient sans vergogne. D'autant qu'ici les victimes ne sont pas forcément les plus malhonnêtes des personnages alors qu'ils évoluent dans un milieu d'apparences très superficiel. D'ailleurs si le monde des avocats matrimoniaux est attaqué dans ce film, ils esquissent tout autant une diatribe contre un milieu aisé à la caricature assez facile. C'est peut-être le seul point faible de ce film qui ne se décide pas vraiment à charger ce monde presque irréel.

Au final, le nouveau film de frères Coen est un vrai régal, pour les yeux avec ce duo d'acteurs parfaitement huilé, et pour les zygomatiques qui sont très souvent mis à contribution. Drôle, cynique par moment et parfaitement orchestré, que demander de plus, peut-être un peu plus de profondeur dans la description des environnements, mais c'est déjà mégoter !

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire