Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

FREAKY FRIDAY

Un film de Julie Taymor et Mark Waters

Comédie de Noël bien pensante

Une jeune fille en perpétuel conflit avec sa mère et nombre de ses proches, se voit un jour transposée dans le corps de celle-ci et vice versa. Ceci va les conduire à se découvrir elles-même, mais aussi à comprendre l'autre, en les mettant dans des situations très étranges, mais finalement pas si éloignée de leurs préoccupations respectives…

Sur un canevas somme toute très répandu dans l'histoire du cinéma, le réalisateur actualise sans trop se forcer, le résultat d'un échange de corps ou de personnalités, au choix. Ses deux personnages nagent, après une première partie assez enlevée, dans des situations répétitives et trop bien huilées pour paraître spontanées. Le fait de voir les deux actrices se surveiller mutuellement afin de contrôler l'autre pour qu'elle n'abîme pas son corps est une très bonne idée, mais hélas trop vite relayée par ce coté bien pensant trop souvent associé aux comédies américaines.

Les deux actrices alternent avec joie un retour en arrière pour l'une et un bond en avant pour l'autre, et il est plaisant de revoir Jamie Lee Curtis dans autre chose que Halloween, alors que la comédie la transcende très souvent. C'est d'ailleurs grâce à elle que l'on apprécie l'un des meilleurs moments de ce film, lorsqu'elle se laisse envahir par ses pulsions d'adolescentes au cours d'une émission de télévision. Il manque à ce film ce genre de folie par moment entraperçue, qui lui aurait permis de sortir du lot des comédies moralisatrices américaines. Il ne faut pas être égoïste, ni plein de préjugés, c'est là, en étant quelque peu de mauvaise foi, le message de ce film.

En fin de compte un film moins bien que son début ne le laissait présager, mais qui réserve deux bonnes surprises, quelques scènes drôles mais rares et deux actrices ravies de se jouer d'elles-mêmes.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire