Festival de Venise 2019 banniere

ENVOYES TRES SPECIAUX

Vieillot et pas drôle

Lors d'une soirée donnée par la radio qui l'emploi (R2I), Poussion, ingénieur du son, se retrouve réquisitionné pour un reportage, laissant sa femme seule. Agacée, celle-ci termine la soirée avec l'un des animateurs vedette de la station: Frank. Quelques temps plus tard, Frank est envoyé en Irak, assisté de Poussin...

La bande annonce était déjà catastrophique. Le film dans son ensemble ne relève pas le niveau. La situation de départ, les hasards qui mènent nos deux héros à louper leur avion pour l'Irak (l'échange malencontreux d'une lettre d'amour et d'une enveloppe contenant 20 000 Euros), les altercations à répétitions entre un pleurnichard agaçant (Jugnot) et une grande gueule (Lanvin), tout s'avère à la fois consternant et sans surprise.

Même la seule bonne idée du film, les personnages faisant un temps semblant d'être bien en Irak, s'avère mal exploitée, avec faux reportage et surtout énervante simulation de séquestration orchestrée avec l'aide d'Omar Sy. Les clichés sur le moyen-orient et les amants dans le placard ne font donc pas bon ménage dans cette improbable production d'un autre âge.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire