Banniere_Festival_Lumiere_2020

ÉLÉONORE

Un film de Amro Hamzawi

Pour le talent de Nora Amzawi

Éléonore, serveuse dans un café, se permet de donner des conseils aux clients sur les méfaits du sucre. Naturellement licenciée, elle ne parvient pas non plus à faire publier son roman, un pavé… de 700 pages. Sa sœur et sa mère décident alors de prendre les choses en mains et lui trouvent un poste d’assistante chez un éditeur…

Eleonore film

Éléonore, personnage dépressif, dont le stress se traduit immédiatement par un flot soudain de pensées exprimées à voix haute, séduit par son côté maladroit, sa volonté d’exposer son avis (sans penser aux conséquences ni au ressenti de la personne en face) et son cynisme permanent. Il s’agit d’un personnage de 34 ans, potentiellement attachant, plongé soudain dans le milieu de l’édition, et aux prises avec la misogynie supposée de son patron. Découvrant qu’il s’agit là d’une maison d’édition privilégiant les romances érotiques, répondant au doux nom de « Spank me Daddy », elle va devoir reconsidérer sa propre position.

La bonne idée au centre du scénario étant de faire d’elle la confidente de son boss, dans une logique de buddy-movie, tout semblant opposer ces deux personnages (l’éditeur, joué par André Marcon, affiche clairement sa sidération face à l’expansive Nora Hamzawi), l’histoire semble enfin prendre son envol, sur le milieu, en s’éloignant de la collection de bourdes alignées par son héroïne. Malheureusement, la présence récurrente de la mère et la sœur, sans doute trop caricaturales dans leur volonté de contrôle, gâche un peu la dernière partie du métrage. Restent quelques réparties bien senties, des réflexions fort justes sur le sexisme ambiant (« féline » serait bien l’expression politiquement correcte pour dire « cochonne ») et surtout une actrice centrale hors pairs : Nora Hamzawi (vue dans "Doubles Vies" et "Alice et le maire", mais aussi en chroniqueuse dans l'émission "Quotidien"), oscillant merveilleusement entre cynisme, franc-parler et contrition.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire