Parce qu'on en a jamais assez !

CORPS ÉTRANGER

Un film de Raja Amari

Fuir le passé... et se trouver

Samia est une immigrée clandestine venue de Tunisie, qui a échappé de peu à la noyade en arrivant en Europe. Recueillie d’abord par Imed, une connaissance de son village, elle trouve un boulot auprès de Leila, qui l’hébergera bientôt chez elle…

La réalisatrice de "Satin Rouge" présentait en 2016 son nouveau film dans la section Forum du Festival de Berlin. Un film sous forme d’exploration des possibles pour une jeune immigrée clandestine qui cherche à la fois une reconnaissance sociale, une liberté et l’émancipation face à des hommes qui ne cessent de la contraindre. En choisissant de centrer son récit sur un personnage jeune, découvrant ses propres désirs ainsi que le pouvoir que lui confère la séduction, Raja Amari concocte un explosif triangle amoureux qui mêle histoires d’argent, passés troublés et attirances.

Elle filme avec une certaine sensualité le contact entre ces corps qui en ont parfois tant manqué, du fait de l’âge ou de la pression sociale. Elle évoque aussi en fond, l’ombre du Djihadisme (ce frère qui est sensé arriver sous peu en France…), interrogeant sur la capacité d’un réel changement, et le pouvoir de l’argent face aux dictâtes religieux et sociaux. Récit de la naissance d’une femme, "Corps étrangers" marque par son sens d’une liberté ténue, passant parfois par la trahison, et par l’interprétation habitée de Sara Hanachi.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire