Banniere Festival Alpe d'huez 2023

CONTRE-ENQUETE

Un film de Franck Mancuso

Contre-emploi

Malinowski est capitaine à la Crim. Un jour sa fille de 9 ans se fait violer et assassiner. Ses collègues arrêtent très vite un suspect qui est condamné. Du fond de sa cellule, Eckmann clame son innocence et décide d'écrire à Malinowski. Celui-ci commence alors une contre-enquête solitaire...

Quand un ancien "flic" fait du cinéma, cela rend les choses un peu plus crédibles! Franck Mancuso signe avec Contre-enquête son premier film en tant que réalisateur. Il avait été le scénariste de 36, quai des Orfevres. L'histoire de "Contre enquête" s'inspire du vécu de Franck Mancuso qui a travaillé pendant 20 ans à la PJ. Au début, on a (un peu) peur que cela tourne au mauvais téléfilm dramatique façon M6. Puis le réalisateur nous décrit avec finesse la psychologie des personnages. Ainsi l'on s'attache au remarquable Laurent Lucas qui joue sobrement la dualité de son personnage. De plus, de l'histoire d'un beau garçon injustement emprisonné pour le meurtre d'une petite-fille, on en vient à s'interroger sur la possibilité du pardon pour un tel crime. Certaines fois l'on peut pardonner. Mais qu'en est-il quand il s'agit de sa propre fille ?

Autre aspect du film, Franck Mancuso nous décrit un homme dont la vie bascule du jour au ledemain (le flic), qui ne se pardonne pas la mort de sa propre fille. S'il n'avait pas songé initialement à Jean Dujardin pour ce rôle de Malinowski, ce dernier s'avère, dans un registre lointain de Brice de Nice ou d'Alex dans Mariage, assez crédible en père épleuré. Un contre emploi plutôt judicieux.

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire