Banniere_Face_a_Face_2022

CANAILLES

Arnaque

À la suite d’un braquage infructueux, un voleur prénommé Antoine débarque de force chez Élias pour se planquer et soigner sa jambe blessée. La vie de ce professeur d’histoire à la vie bien tranquille va être chamboulée. La confrontation entre les deux individus va mener à une étrange histoire…

Canailles film movie

Le duo formé par nos deux compères est quelque peu déroutant au premier abord. La relation entre dominé et dominant manque de rythme et de piquant. Le personnage du braqueur interprété par François Cluzet est assez inquiétant. Le maniaque et rangé personnage de José Garcia risque quant à lui d’agacer le spectateur.

Le voleur anar et l'enseignant végan s'affrontent, se découvrent, dans une séquestration issue d'un chantage. Mais l’œuvre a perdu sa dimension politico-sociale par rapport au roman initial de Iain Levison ici adapté ("Une canaille et demie"). La comédie policière se vantant être déjantée n'est pas à la hauteur. Le début du film est poussif, le méchant face au gentil prête à sourire mais on se lasse vite.

Avec ce duo improbable jouant le chaud et le froid, le récit traine en longueur. La cruauté et le suspense ne sont pas au rendez-vous de cette comédie dramatique française. On surnage entre la volonté de faire rire et une pseudo enquête policière, et l’équilibre n'est pas au point.

Le spectateur attend donc rapidement la fin de séance. Malgré un beau casting, la réalisation ne tient pas sa promesse. Seule Doria Tillier égaye un peu le film avec son personnage de policière consciencieuse.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire