Banniere_Fete_Court_Metrage_2021

BOUDU

Un film de Gérard Jugnot

Gérard et Gérard sont dans un bateau ; Gérard tombe à l’eau…

Aix-en-Provence, une nuit de printemps. Christian Lespinglet, galeriste surendetté, sauve des eaux un SDF qui tentait de se noyer, Boudu. Héroïque à son corps défendant, il va le ramener chez lui, pour quelques heures seulement

En 1991, Gérard Jugnot réalisait « Une époque formidable », film formidable sur une époque de merde. Son objectif revient, 14 ans plus tard, titiller le sort des SDF, en choisissant cette fois-ci la confrontation de deux mondes, de deux vies, de deux hommes. D’un côté, Christian, l’homme qui a « réussi » (plus ou moins bien), coincé dans une galerie qui ne marche pas, entre une femme surmédicamentée et une jeune stagiaire surexcitante ; de l’autre Boudu, aucune attache, aucune obligation, sinon celle de rester homme libre.

Avec les années, le « Boudu » de Renoir a été réactualisé : Michel Simon est devenu Depardieu, Jean Renoir Gérard Jugnot, et le film en a pris un sacré coup dans le ventre. La version de Gérard Jugnot reste une comédie française comme on en voit beaucoup, beaucoup, beaucoup (trop) ces dernières années : toujours les mêmes ingrédients, mais la magie ne prend plus. Catherine Frot, bien qu’épatante dans son rôle de démenée du ciboulot, ne réussit pas à tirer le film hors de l’eau. La noyade est à prévoir…

Lucie AnthouardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire