Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

BLACK SHEEP

Un film de Jonathan King

Terreur laineuse

Alors qu’il revient pour la première fois auprès de son frère, dans l’élevage de moutons familial, un jeune homme se retrouve confrontée à un groupe d’écologistes persuadés que d’étranges expériences sont pratiquées sur les bêtes…

« Black Sheep » est un film néo-zélandais diablement gore, impliquant des moutons mutants mangeurs d'hommes qui traquent éleveurs comme écolos. A ce titre, signalons qu'il recèle son lot de déchiquettages savamment orchestrés, ce qui ravira les fans du genre. Mais contrairement à d'autres films de « zombies », bien vite expédiés, le scénario s'avère intelligent, en prenant à contre pied de nombreuses situations attendues (le démarrage raté de la tronçonneuse, le gardien dont le pied devient subitement un sabot...) et ose quasiment tout sur le sujet: du clonage, à la mutation des humains en mouton, jusqu'à une certaine inclinaison vers un amour zoophile!

L'exploit consiste donc ici à ne jamais tomber dans le ridicule, malgré la surenchère permanente. Cet objectif est atteint grâce à une bonne dose d'humour noir ou de moqueries en tous genres, vis à vis notamment des écolos et autres hyppies (ici la jeune militante sniffe une bougie au géranium pour rééquilibrer ses hormones et s'exclame dans les pires moments des phrases décalées sur la qualité du paysage ou la nature feng shui de pièces dévastées...). Remercions en cela également la qualité des effets spéciaux, qui en font pour certains le plus beau film de « loup » garou vu depuis longtemps.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire