Bannière Cinélatino Toulouse présentiel 9 au 13 juin 2021

BIG CITY

Un film de Djamel Bensalah

Go west !

Au far west, dans la petite ville de Big City, pères et mères partent successivement combattre les indiens pour défendre leur caravane. Mais comme ils ne reviennent pas, les enfants s’organisent pour survivre et reprennent les fonctions initialement occupées par leurs parents. La vie reprend dans Big City... mais le jeune maire de la ville envisage de monter un plan diabolique pour s’octroyer les pleins pouvoirs sur la communauté...

Djamel Bensalah change de registre mais reste dans des thématiques qu’il chérie et exploite film après film : les communautés et le combat contre le racisme. En s’attaquant au genre du western, assez bien retranscrit à l’écran d’ailleurs, Djamel Bensalah tisse en toile de fond une société où les blancs font la loi, les noirs triment au turbin et les chinois commercent. Clichés, vous avez dit clichés ? Certes, mais n’oublions pas que le film s’adresse essentiellement à des enfants et quoi de plus percutant que d’utiliser des « images fortes » pour faire passer son message pacifiste.

« Big City » a également un grand mérite : il faire rire ! Et croyez-moi toutes les comédies qui sortent en ce moment à l’écran ne peuvent pas se vanter d’enthousiasmer à la fois le jeune et le moins jeune public. Saluons, à cet égard, les enfants comédiens qui à coups de dialogues souvent bien sentis nous tirent, plus vite que leur ombre, un rire quand ce n’est pas une franche rigolade. Le rôle du grand (au sens propre comme au figuré) Eddy Mitchell comblera quant à lui les parents, qui trouveront plus à redire sur l’histoire tirée par les cheveux dès qu’on a passé les 12 ans.

Mais le film de Bensalah parvient à remplir son contrat de bon divertissement pour cette fin d’année. Un film à voir en famille pour passer un bon moment devant la toile. Sans plus certes, mais c’est déjà une Big satisfaction.

Mathieu PayanEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire