Banniere Festival Hallucinations Collectives 2019

ANTHROPOCENE : THE HUMAN EPOCH

Démonstration

Jusque là, l’Histoire reconnaît à la terre, vieille de 65 millions d’années, plusieurs époques : Paléocène, Eocène, Oligocène, Miocène, Pliocène, Pléistocène et Holocène. Mais un groupe de scientifiques souhaite que soit reconnue officiellement l’Anthropocène, comme nouvelle ère depuis le milieu du XXe siècle, l’être humain dominant les autres espèces et modifiant durablement son environnement…

Anthropocene the human epoch film image

S'ouvrant avec l'empilement de centaines de défenses d'éléphants, au Kenya, qui seront brûlées dans la dernière scène, "Anthropocene, the human epoch" est le dernier volet d'une trilogie comprenant "Manufactured Landscapes" (2006) et l’impressionnant "Watermark" (2013). Il propose en cinq chapitres, une approche des impacts de l'activité humaine sur notre planète. Se succéderont ainsi l'extraction, les terrassements, les techno-fossils, le changement climatique et l'extinction, autant de conséquences illustrées à chaque fois par plusieurs lieux ou événements, indéniablement frappants.

Des métaux en Russie, au marbre de Carrare, en passant par le lithium au Chili, les images sont toujours impressionnantes, montrant la démesure et une accélération des détériorations. Des déplacements de populations aux décharges irraisonnées, en passant par les superstructures qui protègent des éléments, la démonstration reste cependant très scolaire et un peu fourre-tout. L'avertissement est clair, même si le documentaire en question s'oublie vite, ne parvenant pas à se distinguer, ni sur le fond ni sur la forme, dans les flots de productions actuelles sur l'environnement.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire