Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

ARTICLES

Lumière 2019

Lumière 2019 : sélection Grands Classiques du noir et blanc

Pour les dix ans du festival Lumière, les organisateurs présentent une sélection de dix des films les plus marquants de l’époque noir et blanc. L’occasion de découvrir et redécouvrir ces véritables Grands classique du noir et blanc qui ont marqué au fer l’Histoire du cinéma.

Festival Lumière 2019 affiche 10 ans horizontale
© Festival Lumière

On retrouvera des films célèbres tels que "La Règle du jeu" de Jean Renoir, archétype de l’école réaliste française d’avant-guerre ; John Ford et sa "Chevauchée fantastique", magnifiant l’Ouest américain grâce à sa sublime photographie ; l’hypnotique "La Nuit du chasseur", unique réalisation de Charles Laughton abordant des thèmes forts et sans concession ; "M le maudit" de Fritz Lang et premier film parlant de son auteur qui tient d’une maîtrise absolue du son et bien sûr l’immense monument "Citizen Kane" d’Orson Welles, considéré par beaucoup comme le meilleur film de tous les temps, qui révolutionne la notion même de cinéma, usant de toutes les techniques narratives et visuelles, certaines qui avaient été presque oubliées à l’époque, et qui se sont plus qu’ancrées dans les productions d’aujourd’hui.

On pourra également apprécier des œuvres peut-être un peu moins connues du grand public mais toutes aussi marquantes comme "Le Plaisir" de Max Ophuls, film à sketch adaptant trois nouvelles de Maupassant ; "Voyage à Tokyo", premier film de Yasujirô Ozu. Deux Palmes D’or également avec "Quand passent les cigognes" de Mikhaïl Kalatozov (lauréat 1958) et "Miracle à Milan" de Vittorio De Sica (lauréat 1951).

Dernier film au programme, "Drôle de drame" de Marcel Carné, dont l’expérience pourra se poursuivre avec un documentaire de Nicolas Billon et Nicolas Chopin-Despres consacré également au programme du festival : "Carné-Prévert, drôle de duo".

Liste des films dans la section « Grands classiques du noir et blanc » :

Citizen Kane d’Orson Welles (1941, 1h59)
M le maudit de Fritz Lang
La Règle du jeu de Jean Renoir (1939, 1h46)
La Chevauchée fantastique de John Ford (Stagecoach, 1939, 1h36)
Voyage à Tokyo de Yasujirô Ozu (Tôkyô monogatari, 1953, 2h16)
Le Plaisir de Max Ophuls (1952, 1h33, VFSTA)
La Nuit du chasseur de Charles Laughton (The Night of the Hunter, 1955, 1h33)
Drôle de drame de Marcel Carné (1937, 1h34)
Miracle à Milan de Vittorio De Sica (Miracolo a Milano, 1951, 1h36)
Quand passent les cigognes de Mikhaïl Kalatozov (Letyat zhuravli, 1957, 1h37)

Ray Lamaj Envoyer un message au rédacteur