Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

ARTICLES

Gérardmer 2024

Gérardmer 2024 : Sélections Nuit Blanche et Nuit Décalée

31ème Festival du film fantastique de Gérardmer
du mercredi 24 janvier 2024 au dimanche 28 janvier 2024
Gérardmer – France

Festival de Gérardmer 2024 sélection Nuits Blanches
© DR

Que l’on soit habitué du festival ou véritable profane, les programmations qui attisent le plus de curiosités sont bien celles des nuits blanches. Rituel incontournable du festival depuis sa création, les nuits dites « blanches » sont organisées comme d'habitude le vendredi et le samedi soir (26 et 27 janvier donc). Elles débutent aux alentours de 22 h et font partie intégrante du charme du festival. Des soirées qui ont pu nous présenter au fil des années des films tous plus éclectiques et fous les uns que les autres. Du musical teinté de fantastique avec le surprenant "The Lure" de Agnieska Smoczynska en 2017, en passant par le body-horror bien dérangée du ciboulot avec "Eat" de Jimmy Weber en 2013 jusqu’aux bons nanars décomplexés tels que "Sharknado", ces soirées sont toujours le rendez-vous de spectateurs prompts à l'insomnie et aux expériences cinématographiques loufoques, bariolées et surtout barrées.

La Nuit Shark Attack

Pour cette 31ème édition, la première soirée du vendredi sobrement intitulée « Nuit Shark Attacks » ouvrira la danse avec LE film de référence, qui a par la suite redéfini la notion de série B et de blockbuster estival (c’est sûr vous l’avez) : "Les Dents de la mer" de notre indétrônable Steven Spielberg. Sorti pendant l'été 1975, le long métrage est entré dans l'imaginaire collectif pour y laisser une marque indélébile. Que vous l'ayez découvert en salle à l'époque ou sur le tard avec votre premier DVD chez vous, le film traverse les âges et reste un modèle de suspens et de gestion du hors-champ. Avec ses effets pratiques, sa musique emblématique et sa mise en scène maligne, papy Spielberg a (et ça ne sera pas la dernière fois) changé la donne à jamais et personne n'est arrivé à faire un seul autre film de requin aussi bon que celui- ci. Encore aujourd'hui, tout le monde lorsqu'il va pour se jeter à l'eau, pense une fraction de seconde à ce qui se cache sous la surface. Culte on vous dit ! Et ce sera l'occasion de (re)découvrir cette œuvre, sur grand écran s'il vous plaît.

Le second film de cette soirée sera "47 Meters Down" de Johannes Roberts (2017), avec comme vedette notre bon vieux squale. Passer après "Jaws" sera délicat, l'autrice de ces lignes ayant déjà vu le film elle lui aurait préféré "The Reef" de Andrew Traucki (2010) qui ressemble plus à un digne héritier (et est peut-être même le seul ?) du film de Spielberg que ce "47 Meters Down", série B honorable mais qui ne dépasse pas le statut de petit film d'exploitation, parfois sympa, parfois ennuyant.

La soirée décalée

La soirée du samedi soir, appelée « soirée décalée » est peut-être celle qui nous intrigue le plus et l'on sait d'avance que nos zygomatiques vont prendre tarif ainsi que notre sommeil réparateur. Premier changement notable par rapport à ces dernières années, nous aurons le droit non pas à trois films mais seulement à deux. Ne boudons pas notre plaisir malgré tout, tant la soirée décalée est synonyme de bons moments et de découvertes. Avec ses présentations loufoques grâce à l'implication des organisateurs du festival, c'est avec une impatience non dissimulée de découvrir quels bons plats ils nous ont mijotés que nous serons au rendez-vous.

Le premier film à être projeté n'est autre que "Hundreds of Beavers" de Mike Cheslik, son premier long métrage. Le film relate une épopée hivernale dans le nord de l'Amérique du 19è siècle où un homme décide de redorer sa réputation en essayant de devenir le meilleur trappeur de tout l’État. Avec son tournage en conditions réelles, ses 1 500 plans de trucages faits mains et son parti pris d'être sans dialogues, le film a tout pour se hisser au panthéon des ovnis cinématographiques dont le festival a le secret.

Suivra ensuite en deuxième partie le film "Destroy All Neighbors" de Josh Forbes (dont c’est le deuxième film après Contracted : Phase II) qui relate les mésaventures d'un musicien de rock and roll raté, dérangé par son voisin qu'il tue accidentellement, lit-on. Le karma semble se retourner sur ce personnage haut en couleur et l'ensemble promet d'être aussi drôle (décalé vous avez dit ?) que sanguinolent. Pas de troisième film donc, mais la soirée s'annonce mouvementée et pleine de sensations (et pour une fois on va se coucher plus tôt !). Dire qu'on a hâte serait un euphémisme.

La Nuit Sharks Attacks

LES DENTS DE LA MER
(Jaws)
de Steven Spielberg
Avec Roy Scheider, Robert Shaw, Richard Dreyfus, Lorraine Gary...

47 METERS DOWN
de Johannes Roberts
avec Mandy Moore, Claire Holt, Yani Gellman, Chis J. Johnson, Santiago Segura, Mattew Modine…

La Nuit Décalée

HUNDREDS OF BEAVERS
de Mike Cheslik
avec Ryland Brickson Cole Tews, Olivia Graves, Wes Tank, Doug Mancheski, Luis Rico...

DESTROY ALL NEIGHBOORS
de Josh Forbes
avec Jonah Ray Rodrigues, Alex Winter, Kiran Deol, Christian Calloway, Randee Heller…

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT