Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

ARTICLES

Gérardmer 2024

Gérardmer 2024 : Sélection films Hors Compétition

31ème festival du film fantastique de Gérardmer
du mercredi 24 janvier 2024 au dimanche 28 janvier 2024
Gérardmer – France

Festival de Gérardmer 2024 sélection Hors Compétition
© Star Invest Films France

Le festival du film fantastique de Gérardmer nous a habitués, au fil du temps, à accorder autant d'attention à la liste des films en compétitions qu’à celle des films en hors-compétitions. C'est souvent dans cette deuxième catégorie que se nichent des petites pépites souvent introuvables après coup. On pense à l'étonnant film de science-fiction "Coherence" de James Ward Byrkitt en 2014 ou encore au body-horror de son petit nom "Halley", tour à tour répugnant et émouvant avec de Sebastian Hofman. Et la liste est longue. Autant vous dire que ce n'est pas une section à négliger, car ça pourrait bien être votre unique chance de voir certaines œuvres.

Un gros morceau, très attendu : "Le Mangeur d'âmes"

En ce beau début d'année 2024, le film que nous attendons au tournant n'est autre que le dernier rejeton du duo Julien Maury et Alexandre Bustillo. Grands habitués du festival, ils se sont fait connaître en 2007 avec le choc "A l'intérieur" porté par Alysson Paradis et Béatrice Dalle. Ils arrivent ici après un prequel de "Leatherface" outre-Atlantique où ils se sont vu dépossédés de leur film, et un "The Deep House" en 2021, plutôt efficace. Voici leur 7ème film "Le Mangeur d'âmes" qu'ils nous présentent en exclusivité.

Avec son histoire d'enfants kidnappés et de refuge abandonné sur une montagne, on sent la suite logique d'une filmographie qui n'a fait que traiter les thématiques de la parentalité, de la perte d'un enfant et des endroits perchés en haut des collines. C'est donc un plaisir de revoir les deux compères en terres conquises et on se délecte d'avance de l'histoire tordue qu'ils nous réservent cette fois.

Quelques curiosités à suivre

Dans un autre genre et très certainement un tout autre style, on attend de voir "Concrete Utopia" du coréen Um Tae-hwa qui a épaulé en tant qu'assistant réalisateur le grand Park Chan-wook. Il nous présentera son troisième long métrage en tant que cinéaste et celui-ci s'attaque à une thématique qu'on apprécie voir au festival : le huis-clos de fin du monde, avec une communauté de personnes livrées à elles-mêmes et à leurs plus bas instincts. En 2023 c'était Guillaume Nicloux avec le nihiliste "La Tour" qui avait retourné les estomacs.

Le film "Roqya" du français Saïd Belktibia semble aussi aller dans ce genre de direction, avec cette mère et son enfant traqués par les habitants de leur quartier pour cause de sorcellerie. Un film qui s’annonce intéressant, et on attend au tournant le cinéaste quant au regard qu'il compte poser sur sa chasse aux sorcières. "New Life" de l'américain John Rosman sera également de la partie avec une histoire de chasse à l'homme (ou plutôt ici à la femme) à travers la frontière canadienne qui semble réserver son lot de surprises.

Adieu le premier degré avec "A Wonderful knife" de Tyler MacIntyre, qui pourrait bien être le digne héritier de comédies horrifiques/slasher tels que "Freaky" en 2020 où Vince Vaughn serial killer de son état, avait échangé son corps avec une lycéenne ou encore le dyptique "Happy Birthdead" (2017) de Christopher Landon qui partage le même concept que le film de Tyler MacIntyre : un personnage principal chevronné qui après avoir affronté un tueur en série local se retrouve pris dans une boucle temporelle/un univers parallèle où rien de tout ce qu'il a vécu n'a existé et où le tueur court toujours. Une bonne tranche de rire on l'espère tant ce sous-genre a tendance à recycler des idées éculées.

Une profusion de films français

Au regard de cette programmation on ne peut que se réjouir face à la profusion de talents venus de chez nous qui seront mis sur le devant de la scène. Et c'est avec "La Morsure" de Romain de Saint-Blanquat que les frenchies de la sélection continuent à faire leur bout de chemin. Le film met en scène une jeune lycéenne dans les années 60 qui est persuadée qu’il ne lui reste qu'une nuit à vivre. Elle sort alors sa liste des choses à faire avant de mourir et décide de profiter le plus possible de cette potentielle dernière nuit. Nous sommes piqués dans notre curiosité, à ne pas savoir à quel genre s'identifie le film (drame ? Fantastique ? Les deux très certainement) et nous ne pouvons qu'être impatients de découvrir cette proposition.

Dans ce même registre doux amer, le Québec nous envoie Ariane Louis-Seize et son "Vampire humaniste cherche suicidaire consentant", dont c'est le premier long métrage après une série de courts métrages remarqués en festivals (notamment à la Berlinale). Avons-nous besoin d'expliciter un titre qui résume à lui seul le point de départ de cette intrigue loufoque, aux confins de l'absurde et non sans émotion (on spécule, mais on le sent bien celui-là) ? Vous pouvez dors et déjà lire la critique du film, vu au Festival de Venise, où il a remporté un prix.

Pour finir, le festival a prévu comme chaque année une séance spéciale pour la famille et cette année c’est "Super Lion" de Ramus A. Siversten (passé par le Festival de Berlin l’an dernier) qui sera projeté pour les petits, mais aussi pour les grands, avec cette histoire de super-héros et de transmission entre un père et sa fille. Au milieu des litres d’hémoglobines, de cris déchirants et de visions sorties tout droit de l’enfer, c’est aussi des petits films tout mignons en animation que le festival sait nous offrir. C’est aussi ça, Gérardmer et c’est pour ça qu’on l’aime : il y en a pour tous les goûts.

Les 10 films hors compétition

SUPER LION
(Just Super)
film d'animation
de Rasmus A. Sivertsen

LA MORSURE
(Bitten)
de Romain de Saint-Blanquat
avec Léonie Dahan-Lamort, Lilith Grasmug, Cyril Metzger, Maxim Rohart, Fred Blin...

LE MANGEUR D'ÂMES
(Soul Eater)
de Julien Maury et Alexandre Bustillo
avec Paul Hamy, Virginie Ledoyen, Sandrine Bonnaire, Francis Renaud...

CONCRETE UTOPIA
de Um Tae-hwa
avec Lee Byung-hun, Park Seo-joon, Park Bo-young...

KAIDAN. HISTOIRES ETRANGES DE FANTOMES JAPONAIS
(Kaidan. Strange Stories of Japanese Ghosts)
de Kiyoshi Kurosawa, Hideo Nakata, Junji Ito, Takashi Shimezu, Kazuo Umezu, Akaji Maro, Hiroshi Takahashi, Rie Inoo...

SHARKSPLOITATION
documentaire
de Stephen Scarlata
avec Roger Corman, Joe Dante, Johannes Roberts, Chris Kentis, Joe Alves...

NEW LIFE
de John Rosman
avec Sonya Walger, Hayley Erin, Tony Amendola, Ayanna Berkshire, Nick George, Jeb Berrier, Blaine Palmer...

VAMPIRE HUMANISTE CHERCHER SUICIDAIRE CONSENTANT
de Ariane Louis-Seize
avec Sara Montpetit, Félix-Antoine Bénard, Steve Laplante, Sophie Cadieux, Noémie O’Farrell, Marie Brassard, Madeleine Péloquin, Marc Beaupré, Patrick Hivon, Micheline Bernard, Ariane Castellanos...

IT'S A WONDERFUL KNIFE
de Tyler MacIntyre
avec Jane Widdop, Joel McHale, Justin Long, Jesse McLeod, Katharine Isabelle, Aiden Howard, Erin Boyes...

ROQYA
de Saïd Belktibia
avec Golshifteh Farahani, Amine Belmokhtar, Jérémy Ferrari, Denis Lavant, Issaka Sawadogo...

Germain Brévot Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT