Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

NEWS

Festival

Festival Lumière 2023 : Retour sur l’ouverture à la Halle Tony Garnier

15 octobre 2023
© Leandro Neumann Ciuffo, Creative Commons Attribution 2.0 Generic (scaled 638pixels)

Un certain frisson monte dans les rangés lorsqu’on pénètre dans la Halle Tony Garnier et ses presque 5000 places occupées par autant de postérieurs préparés à endurer les durs sièges en bois de la salle, pour près de 4 heures de séance d’ouverture d’un festival qu’on attend chaque année avec impatience.

Spectatrices et spectateurs sont de nouveau au rendez-vous pour ce qui devient, après 15 éditions, des retrouvailles traditionnelles. Traditionnelle donc, la nonchalance teintée d’humour de Thierry Frémaux, maître de cérémonie mélangeant à son autorité de directeur de l’Institut Lumière, une improvisation à peu près maîtrisée. Traditionnelle, l’annonce en vidéo d’un programme alléchant et l’hommage aux frères Lumière avec la présentation d’un court documentaire sur la restauration des pellicules de leurs premiers films.

Traditionnelle enfin, l’arrivée des invités sur « Ecstasy of gold » d’Ennio Morricone (Wes Anderson, Alexander Payne, Karin Viard, Terry Gilliam, Juan Antonio Bayona, Dany Boon, Daniel Brühl, Emmanuelle Devos, Raphaël Personaz, Laurent Gerra, Elsa Zylberstein, Philippine Leroy-Beaulieu, Edgar Ramirez, Daniel Prévost, Laurent Lafitte, Joachim Lafosse et Fabrice Luchini), suivie par l’annonce de l’ouverture récitée une première fois de manière incompréhensible par ladite brochette d’invités, puis une deuxième fois de façon plus réussie grâce aux chefs d’orchestres francophones de la bande, pour finir par une troisième déclamée par l’ensemble du public.

Des nouveautés également, puisque la cérémonie a été ponctuée par une chanson aussi ringarde que fédératrice, « On va s’aimer » de Gilbert Montagné, d’un optimiste qui fait du bien, par un karaoké géant en l’honneur de Wes Anderson, soit près de 5000 personnes chantant de tout leur cœur « Aline » de Christophe, et enfin par l’intervention d’un Fabrice Luchini survolté, galvanisé par la masse impressionnante de spectatrices et spectateurs. Se lançant soudainement, entre deux mentions de Sacha Guitry et Louis Jouvet, dans des imitations de Johnny Hallyday, c’est lui qui a annoncé le film d’ouverture du festival : "Sunset Boulevard" de Billy Wilder. Un classique pour commencer cette semaine de festivités autour du cinéma en beauté !

Amande Dionne Envoyer un message au rédacteur
Source :