Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Venise 2019 : Vincent Lacoste en pleine forme dans "Mes jours de gloire"

3 septembre 2019
Festival de Venise 2019 impression Mes jours de gloire image
© Bac Films, Droits réservés fournis par la Biennale de Venise

Horizons - Orizzonti
MES JOURS DE GLOIRE
de Antoine de Bary
avec Vincent Lacoste, Emmanuelle Devos, Christophe Lambert, Noée Abita, Damien Chapelle...

Un très jolie surprise attendait les spectateurs de la section Horizons hier, dans une salle Darsena archi-comble. Avec son premier film, Antoine de Bary est parvenu en effet non seulement à capter l'insouciance et la débrouille de la jeunesse, mais aussi à montrer avec tact la limite de la bonne volonté d’un être humain face à une montagne de problème. Suivant ici avec un délicieux humour les péripéties d’Adrien jeune acteur qui n’a pas décroché un casting depuis des années, se retrouvant interdit bancaire et obligé à squatter chez ses parents, il offre au passage à Vincent Lacoste, qu’il a déjà dirigé dans plusieurs courts métrages, un des rôles les plus touchants de sa carrière.

S’inscrivant dans un univers de galères très actuel pour nombre de jeunes, le scénario souligne l’impossibilité de l’échec qu’exige la société, forçant son personnage à mentir au moindre nouveau pépin, au lieu de demander clairement de l’aide. Proposant également quelques personnages secondaires consistants, de la mère gentiment curieuse (Emmanuelle Devos) au père plutôt louche (Christophe Lambert) en passant par Roger, l’imposant chien diabétique, "Mes jours de gloire" est une comédie dramatique des plus séduisantes qui fait de la détresse un ressort essentiel de l’être vivant.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :