Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2019 : "Bacurau", fable écolo sous influence, venue du Brésil

17 mai 2019
Festival de Cannes 2019 impression 05 Bacurau image
© SBS Distribution

Compétition
BACURAU
de Kleber Mendonça Filho et Juliano Dornelles
avec Sônia Braga, Udo Kier, Karine Teles...

Alors qu'une jeune femme revient dans son village pour l'enterrement de sa grand mère, elle découvre que l'eau est accaparée par une mystérieuse société, obligeant à un ravitaillement par camion citerne. Commençant sur ces histoires de guerre de l'eau, "Bacurau" (du nom du village en question) est un trip revanchard envers les politiciens véreux, adeptes des cadeaux faciles de veille d'élection, et les entreprises s'accaparant le bien commun.

Entre les substances illicites prises par les habitants et le groupe qui tente de rayer le village de la carte, la paranoïa fait place à l’action dans un film qui aborde en vrac la corruption, le clientélisme, la spoliation des ressources et des biens, mais aussi le dark-tourisme (tourisme de l'extrême). Basculant dans un autre genre à mi parcours, le film surprend, trouvant ça et là quelques pointes d'humour décalé (l'accident du camion de cercueils au début, la présence de la soucoupe volante...), et malgré un côté quelque peu brouillon de la mise en scène, réussit à souligner son point de vue politique.

Voir la bande annonce de « Bacurau » :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :