Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2016 : "Neruda", traque stylée par Pablo Larraín

15 mai 2016

Compétition
NERUDA
de Pablo Larraín
avec Gael García Bernal, Alfredo Castro, Luis Gnecco...

Moins d'un an et demi après avoir remporté le Grand Prix au Festival de Berlin avec le percutant « El Club », Pablo Larraín revient à un sujet plus politique en contant la traque dont fit l'objet le poète-sénateur Pablo Neruda. Présentant l'homme comme un beau parleur, une grande gueule, un communiste engagé, un jouisseur et un surtout un grand joueur, le film est accompagné en off par la voix du policier chargé de le retrouver. Sur les routes, de planque en planque, de plans ratés en imprudences, le scénario raconte moins la peur des Neruda, présentés dans leur mythe, que l'ambition du flic et son souhait de passer à la postérité.

Gael Garcia Bernal, rasé de près, petite moustache en guise d'attribut viril, joue cet homme en manque de reconnaissance, se rêvant en héros d'une police toute puissante. Derrière les excès de deux hommes, au delà des incrustations de véhicules sur des images d'époques, Pablo Larraín aborde en douceur les illusions du socialisme, les inégalités sociales persistance, tout en montrant le goût du verbe, sans pour une fois donner dans la pure citation ou la lecture de poésies en voix-off. Il offre ainsi un triple portrait, celui de deux hommes aux antipodes l'un de l'autre, mais aussi celui d'un pays en train de massacrer les siens.

Bande annonce:

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur