Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2016 : délicieuse et délicate ode à la famille que "Ma vie de courgette"

17 mai 2016

Quinzaine des réalisateurs
MA VIE DE COURGETTE
film d'animation
de Claude Barras
avec les voix de Gaspard Schlatter, Sixtine Murat, Paulin Jaccoud...

Tourné en stop-motion avec des figurines à la tète ronde et proéminente, au nez souvent rouge et aux bras filiformes et de longueur disproportionnée, « Ma vie de courgette » séduit d'emblée à la fois par son graphisme travaillé et par ses personnages attachants. La rumeur était déjà favorable autour du projet, depuis au moins 3 ans et la présentation d'éléments au Cartoon movie. Malgré un format relativement court (seulement 1h06), le scénario signé Céline Sciamma réussit à emmener le spectateur dans un monde d'enfants blessés, joignant leur solitude pour mieux réapprendre à exister.

Courgette (alias Icare), le personnage principal, a 9 ans et est persuadé d'avoir tué sa mère alcoolique par mégarde. Il rejoint toute une clique d'autres gamins à l'orphelinat, qui n'ont « plus personne pour les aimer ». Au travers d'un parcours plein d'humour, Claude Barras affirme un regard pertinent à hauteur d'enfant sur les choses de la vie, tout en magnifiant autant la notion de famille que celle d'entraide. Un joli film qui se termine en beauté sur une réinterprétation toute féminine de la chanson de Noir Désir « Le vent l'emportera ».

Bande annonce:

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur