Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

NEWS

Festival

Festival de Cannes 2016 : Andrea Arnold s'égare avec un bien creux "American Honey"

16 mai 2016

Compétition
AMERICAN HONEY
de Andrea Arnold
avec Shia LaBeouf, Sasha Lane, Riley Keough, Arielle Holmes, Will Patton...

C'est la véritable grosse déception de la compétition. Andrea Arnold livre un film fleuve avec bien peu de substance. Histoire initiatique mettant en scène une jeune femme abandonnant ses petits frères et s?urs à une mère qui n'en veut pas pour rejoindre une bande de vendeurs ambulants. Portrait d'une jeunesse se souciant peu de l'avenir mais pas de l'argent, piégé dans leur dépendance affective ou festive au groupe, le film s'étale sur 2h42 proprement interminables.

Si la bande son donne le change et contribue de manière efficace à la présentation des personnages et de leurs rites, la réalisatrice, qui semble dénoncer au travers des images, une Amérique laissant sur le carreau une partie de sa population et détruisant son environnement, arrive malheureusement à annihiler toute tension autour de sa séductrice et inconsciente héroïne. Disposant ainsi d'un discours totalement contraire, au travers de personnages d'Américains finalement pas si « méchants » (les gros richards en Chevrolet, les routiers, les foreurs de pétrole...), elle livre au final un film étrange et contradictoire, en forme d'initiation qui traîne inutilement en longueur vu la faiblesse du propos.

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur