Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2020 : "Hope", drame intimiste à la fois sobre et magnifiquement interprété

1 mars 2020
Festival de Berlin 2020 impression 28 Hope image
© Manuel Claro - Motlys

Panorama
HOPE
(Håp)
de Maria Sødahl
avec Andrea Bræin Hovig, Stellan Skarsgård...

À la troisième place du prix du public du Panorama 2020, se trouve le film norvégien "Hope", approche délicate d’un décès annoncé, celui d’une chorégraphe, opérée un an auparavant d’un cancer des poumons, à qui l’on apprend qu’un œdème s’est développé au niveau du cerveau. En situant son action dans la période de Noël, depuis l’avant veille, jusqu’au deux janvier, Maria Sødahl renforce l’importance d’un contexte familial qui apparaîtra vite comme primordial dans l’espoir qui peut soutenir son héroïne.

Le duo d’interprètes (Andrea Bræin Hovig et Stellan Skarsgård) fonctionne à merveille, à la fois dans sa complicité disparue et ses doutes, et s’avère entouré d’un groupe d’acteurs formidables de justesse. Face aux étapes du traitement médical, le scénario met en miroir l’évolution du couple lui-même, depuis un constat de quasi désamour vers une belle solidarité, teintée certes de ressentiments et de regrets. Une œuvre émouvante par essence, qui tâche de maintenir un équilibre peu évident.

Voir la bande annonce de "Hope" :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :