Banniere_Presidents_US_fictifs_au_cinema

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2020 : "Charlatan", un ample et fascinant portrait signé Agniezka Holland

29 février 2020
Festival de Berlin 2020 impression 22 Charlatan image
© Marlene Film Production

Berlinale Special
CHARLATAN
de Agnieszka Holland
avec Ivan Trojan, Josef Trojan, Juraj Loj, Jaroslava Pokorná…

Avec une direction artistique méticuleuse et une magnifique photographie, le nouveau film de la polonaise Agniezka Holland (dont le film présenté ici en compétition l’an dernier sortira dans quelques jours en France sous le titre "L’ombre de Staline") a été très bien reçu ce jeudi soir. Il met en scène le destin de deux hommes, un guérisseur, spécialiste de la médecine par les plantes et capable de faire un diagnostic en regardant une simple fiole d’urine et son fidèle assistant. Protégé sous le régime communiste par le président, qui avait fait appel à ses soins, il doit faire face à une enquête de la police d’Etat, dès celui-ci disparu.

Chute d’un homme influent, le portrait que dessine Agniezka Holland, à grand renfort de flash-backs amenés par les interrogatoires de la police ou par les entretiens avec son avocat, est plutôt troublant, révélant à la fois une volonté de bien faire, une croyance en sa technique et l’apprentissage qu’il en a fait, un attrait moins pour l’argent que pour une certaine forme d’influence, et une vie privée à l’époque socialement condamnée. Avec douceur, elle évoque ainsi le réconfort trouvé auprès de son assistant, la loyauté entre les deux hommes, pour terminer par une forme de procès, resserrée, dénonçant l’arbitraire de la condamnation face a quelqu’un qui se croit cependant au dessus des lois.

Voir la bande annonce de "Charlatan":

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :