Banniere Festival Hallucinations Collectives 2019

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : "The golden glove" de Fatih Akin, freak show séduisant autour d’un serial-killer

10 février 2019
Festival de Berlin impression The golden Glove
© Gordon Timpen / 2018 bombero int./Warner Bros. Ent.

Compétition
THE GOLDEN GLOVE
(Der Goldene Handschuh)
de Fatih Akin
avec Jonas Dassler, Margarethe Tiesel, Katja Studt, Martina Eitner-Acheampong...

Accompagné d'une énorme délégation, le local Fatih Akin est venu présenter hier soir son nouveau film au Berlinale Palast. "The Golden Glove", adapté du roman de Heinz Strunk, est tiré d'un fait divers du début des années 70, très connu outre Rhin : l'affaire du serial-killer Fritz Honka. En tête d'affiche, Jonas Dassler, postiches nasale et dentaire, est méconnaissable. Il joue un homme d'une laideur qui fera dire à l'une des clientes de son bar fétiche, The golden glove (qui donne son titre au film), qu'elle "ne pisserait même pas de dessus s'il était en feu".

De ce postulat de départ et de la galerie de clients qui fréquentent le dit Bar, Akin fait une galerie de monstres de foires, tous plus pathétiques et inquiétants les uns que les autres. Côtoyant malgré eux celui qu'on sait dès le début comme étant un meurtrier (lors de la première scène, il tente de mettre maladroitement une vieille dame dans un sac plastique...), ils sont l'essence de cette tragi-comédie sur la misère humaine et sexuelle. Ne reculant devant aucun craquement d'os ou comportement odieux, Fatih Akin joue d'un hors champs qui rajoute à l'effroi et fait de cette histoire macabre une réussite autant formelle que réflexive.

Voir la bande annonce de « The golden glove » (vo allemand) :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :