Parce qu'on en a jamais assez !

NEWS

Festival

Festival de Berlin 2019 : "Ghost Fleet", documentaire éprouvant sur l'esclavage moderne

15 février 2019
Festival de Berlin 2019 impression Ghost Fleet film
© Seahorse Productions

Culinary Cinema
GHOST FLEET
documentaire
de Shannon Service et Jeffrey Waldron

Parmi les quelques films que nous avions repéré dans la section Cinéma Culinaire, il y avait le documentaire américain "Ghost Fleet", sur des thaïlandais enlevés et séquestrés sur des bateaux de pêche pendant des années. Plus qu'un travail de documentation, le film nous propose en fait s'accompagner l'équipe du LPN (Labor Rights Protection Network) dont la directrice a été nommée en 2017 pour le prix Nobel de la paix, qui tâche de retrouver certains de ces hommes et de leur permettre de rentrer chez eux.

À la fois terriblement éprouvant et émouvant, "Ghost Fleet" nous emmène donc à la rencontre de ces rescapés, de ceux qui ont rejoint l'organisation (mais souvent perdu des doigts, une main, une jambe...), de ceux qui sont encore quelque part, dans une île du pays voisin, l'Indonésie, mais aussi de ceux qui ne reviendront jamais, enterrés loin de chez eux. Les montages montrant des conditions de pêche épuisantes amènent dès le départ une certaine tension. Tandis que les moments de retrouvailles, par le biais d'une vidéo interposée ou d'un appel, sont des signes d'espoir qui ne cachent pas la multitude de déracinés, ayant une nouvelle famille là-bas. Un documentaire édifiant, qui met en lumière la persistance d'une forme d’esclavage moderne, lié à l'industrie.

Voir la bande annonce de « Ghost Fleet » (vost anglais) :

Olivier Bachelard Envoyer un message au rédacteur
Source :