Banniere Festival de Berlin - Berlinale 2024

DOSSIERTest Vidéo (DVD/Blu-ray/4K)

Test DVD - DREAM HOME

Date de sortie : 5 avril 2011

Cheng a toujours vécu en face du riche quartier Victoria, se promettant d’y habiter un jour. Mais la hausse exorbitante des prix de l’immobilier va forcer la jeune femme a envisager une solution radicale à son problème…

TEST DU DVD

Présenté lors du dernier festival de Gérardmer, "Dream Home" prouve une fois de plus qu’en matière d’édition vidéo, on ne peut pas reprocher grand chose à Wild Side. Alors que le film n’a pas bénéficié d’une sortie en salle, une édition vierge de bonus aurait pu voir le jour, mais c’est mal connaître la maison « aux miaulements ».

IMAGE

Sans être renversante (le Blu Ray nous fait devenir difficile), l’image est nette, propre et classe…, pas comme tous les meurtres sauvages qu’elle permet de voir, et ce pour notre plus grand plaisir !!!

SON

Que ce soit en version cantonaise (DD 5.1) ou la VF (DTS 5.1 ou DD 2.0), attendez-vous à une bandes son de qualité (sans être grandiose non plus) dans laquelle les coups de couteaux feront bien mal. Un regret ? Pas de DD 5.1 en français, mais c’est une chose rapidement oubliée, tant le nombre de lecteur intégrant un décodeur DTS est important, et que ce gain de place permet de bénéficier d’une image de meilleur qualité.

BONUS

Making of version courte : "Comment construire la maison de ses rêves"(36 Minutes)

Entre séquences prises sur le vif sur le tournage et explications très intéressantes et détaillées des scènes de meurtre (celle de l’aspirateur reste assez incroyable et très probablement intournable en France), ce making-of permet d’aborder les aspects techniques de la conception de "Dream Home".
Découpé en 4 parties, la première et la deuxième s’attardent sur les anecdotes et les répétitions. Ne sombrant jamais dans l’auto-congratulation mais flirtant avec la bonne ambiance. La troisième partie aborde les aspects les plus techniques, principalement sur les incroyables maquillages nécessaires à la réalisation des meurtres sadiques et inventifs du film. Que vous soyez novices ou experts en matière de prothèses et autre fausse cicatrice, attendez vous à être surpris. Les effets visuels ajoutés par ordinateur sont traités dans une quatrième partie, moins fun forcément, qui ne ravira que les novices, tant cette technologie est finalement commune de nos jours. Ce court documentaire (plus long de 24 minutes sur le Blu ray) nous laisse finalement sur notre faim, car toutes les anecdotes sont à la fois instructives et drôles (notamment lors de la scène de sexe).

Bonus :
-Making of version courte
-Bande annonce du film
-Lien pour télécharger la copie numérique

François Rey Envoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT