Banniere_11_films_de_separation_Saint_Valentin

DOSSIERSéries TV

Critique Série : PARKS & RECREATION

Série créée par Greg Daniels et Michael Schur
Avec Amy Poehler, Aziz Ansari, Rashida Jones, Aubrey Plaza, Nick Offerman, Chris Pratt, Paul Schneider, Rob Lowe, Adam Scott…

Première diffusion en France : 2015 sur Canal+ Series
Format : 22 minutes en moyenne par épisode (7 saisons, 125 épisodes)
Site officiel : NBC

Synopsis

"Parks and Recreation" est une série américaine qui reprend tous les codes de "The Office". Un faux reportage (ou mockumentary) qui nous présente cette fois-ci la vie d’un service du secteur public, et dont le personnage principal est un cadre, un brin crispant.

La série se déroule dans le département parc et loisirs de la ville de Pawnee, dans l’Indiana. On y suit le quotidien de Leslie Knope (Amy Poehler), directrice adjointe du service. Dévouée et ambitieuse, son objectif est de gravir tous les échelons politiques, afin de devenir la première femme présidente des États-Unis. Autour d’elle gravitent Ron Swanson (Nick Offerman), son supérieur hiérarchique anti-gouvernement, Tom Haverford (Aziz Ansari) employé tir au flan et dragueur, ou encore April Ludgate (Aubrey Plaza) stagiaire légèrement étrange. Chacun use de tous les subterfuges pour en faire le moins possible, pendant que Leslie se démène pour le bien-être des habitants de Pawnee.

Critique : Pâle copie ?

Si "Parks and Recreation" démarre comme une copie sans grand intérêt de "The Office", elle trouve son rythme au fur et à mesure des épisodes et prend toute son ampleur à partir de la deuxième saison. Elle devient alors un petit bijou qui n’a plus à souffrir de la comparaison avec son aînée.

Peu à peu, le personnage de Knope devient moins agaçant, plus humain, et les seconds rôles s’étoffent. Ainsi, le personnage de Ron Swanson devient un pilier au cours de la saison 2, et prend toute son ampleur dans la saison 3 (espérons juste que les scénaristes ne soient pas atteints du « syndrome Barney Stinson* » et en fasse l’unique ressort comique de la série).

L’arrivée d’Adam Scott ("Party Down") et de Rob Lowe au cours de la deuxième saison étoffe l’histoire et lui apporte de nouvelles perspectives. Dans l’ensemble, on ressent une véritable complicité entre les membres du casting, ce qui débouche sur des scènes réellement hilarantes.

Chacune des situations dans laquelle les personnages sont plongés sont un régal de second degré et de grotesque : conflits avec la municipalité voisine, chasse au raton laveur, réunion publique où Leslie essuie les plaintes farfelues de ses concitoyens (« I found a sandwich in one of your parks, and I want to know why it didn’t have mayonnaise!? ») ou encore mariage entre deux pingouins pour promouvoir le zoo local.

Il faut donc passer outre la faiblesse de la (très courte) première saison de "Parks and Recreation", car elle finit par prendre son envol et par devenir ainsi l’une des séries comiques les plus drôles diffusées actuellement.

* personnage de la série "How I Met Your Mother"

Lucy Plouy Envoyer un message au rédacteur