Parce qu'on en a jamais assez !

VOICI VENU LE TEMPS

Un film de Alain Guiraudie

CONTRE: Niveau 0 - Des rires et des chants depuis longtemps oubliés

Radovan et Fogo sont chargés de retrouver Manjas Kébir, un dangereux bandit. Pourtant, ces deux guerriers expérimentés se posent des questions sur l'intérêt de cette quête, leurs amours, les tracas politiques du pays…

Voivi venu le temps, ou comment Alain Guiraudie recrée complètement un univers, à la fois intemporel, irréel, et sans base géographique connue. C'est d'ailleurs le principal intérêt de son film, le réalisateur propose un nouveau langage, de nouveaux enjeux humains, politiques et économiques. le tout pour nous offrir un film aux croisements entre conte philosophique, comédie dramatique, aventure.

Tout au long de son film, Guiraudie creuse les rapports humains et sociaux, nous proposant notamment l'histoire d'un couple gay impossible (« Si je joui je meurs») ou encore une vision politico économique de la vie, avec ces brigands qui tuent et kidnappent pour faire valoir les droits des esclaves.

Pourtant, « Voici venu le temps » peine à captiver le spectateur. Les dialogues très travaillés pour se donner des airs philosophiques ennuient et sonnent faux, et l'histoire est parfois difficile à suivre et encore plus à comprendre. Au final, cet univers nouveau et ces enjeux sont d'un intérêt certain, mais sont servis par une mise en scène, et des dialogues trop abscons pour tenir en haleine un spectateur qui le plus souvent passera donc à côté. Dommage.

Anthony MARDONEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire