Bannière Festival de Berlin - Berlinale 2020

UN CHAT UN CHAT

2ème avis: Un scénario qui ne suit pas ses idées jusqu'au bout

Célimène/ Nathalie est écrivain mais depuis quelque temps, elle ne parvient plus à écrire. De plus, elle se fait suivre par une jeune groupie qui connaît ses habitudes et les moindres de ses faits et gestes. La jeune fille lui propose alors d’écrire sur sa vie…

On apprécie dans le film de Sophie Fillières la douce atmosphère de la vie parisienne et bohème, par la musique, légère, et les décors (l'appartement en travaux de Célimène, les cafés...), ainsi que les actrices Chiara Mastroianni et Agathe Bonitzer qui tiennent très bien leurs rôles d'écrivaine perdue et d'étudiante toquée, et enfin, de bons moments menés par des jeux de mots qui nous font sourire (« débibochés »).

Malgré ces points positifs, le scénario reste décousu et on s'y perd, ce qui laisse le spectateur dans une certaine incompréhension. Ce à quoi s'ajoute des personnages qui deviennent excessifs dans leurs tracas (exemple de la fête d'anniversaire ou de la scène de la poubelle) et dans lesquels on ne parvient donc pas à se retrouver. Plus grave, on finit même par avoir du mal à compatir avec eux.

« Un chat un chat », s'il réunit les bons éléments pour un film réussi, dispose d'un scénario qui ne suit pas ses idées jusqu'au bout, ce qui laisse le spectateur sur le côté, tel un étranger au film. Cependant, Chiara Mastroianni s'essaie tout en finesse à la comédie, genre qui lui convient très bien. On espère qu'elle retentera l'expérience.

Eliette Benitah, Anne Pitaud

Lycée Saint-ExupéryEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire