Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

TRISTESSE CLUB

Un film de Vincent Mariette

Père je te hais!

Deux frères apprennent la mort de leur père. Il rencontre alors leur supposée demi-sœur lors de la pseudo crémation du défunt…

Pour la première fois, après plusieurs courts-métrages, le réalisateur confectionne une comédie dramatique. Il s'accompagne de nouveau de Vincent Macaigne, après "Les Lézards", ainsi que de Noémie Lvosky, déjà dans "Le Meilleur ami de l'homme".

Vincent Mariette a réalisé son film dans la Savoie, au bord du lac d'Aiguebelette, afin de donner une ambiance pesante autour d'une vieille maison abandonnée. Grâce au jeu de Vincent Macaigne en frère mélancolique, on se laisse un peu embarquer dans ce road trip familial. Cependant le scénario minimaliste, qui traite du sujet de la filiation des fardeaux qui la compose, nous laisse sur le carreau.
Basculant dans l’absurdité à certains moments, le film a un rythme languissant comme pour faire ressortir un peu plus fort le chagrin des personnages.

Les deux personnages joués par Laurent Lafitte, en ex-champion de tennis très beauf, et Vincent Macaigne, en amoureux mal dans sa peau, fonctionnent comme deux antipodes, comme pour les confronter dans leur peine. Un ton doux-amer se dégage de ce récit, mais sans apporter de grandes nouveautés. Cette comédie dramatique éphémère, sans grande considération.

David BrejonEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire