Banniere Festival Alpe d'huez 2023

TREELESS MOUNTAIN

Un film de Kim So-Yong

L’ennui

Une mère laisse ses deux petites filles chez leur tante pour aller retrouver leur père. Une nouvelle vie commence pour les deux fillettes, qui n'ont de cesse de guetter le retour de leur mère...

Après avoir visionné pour la première fois la bande annonce de ce film, je me trouve confirmée dans la première impression que m'avait laissé ce film, lors de sa projection à Berlin : cela aurait été un court-métrage, la musique de la bande-annonce aurait accompagné une partie de cette heure et demi de film, la beauté des personnages et la cruauté de l’histoire m’auraient certainement sautées à la figure. Au lieu de cela, difficile de ne pas bailler tout du long, en se répétant « dieu que ces deux petites filles jouent bien », "que cette histoire a l’air triste", "mais pourquoi est-ce si long ?"...

La réalisatrice met en scène Hee Yeon Kim (Jin) et Song Hee Kim (Bin) avec beaucoup de talent. Leur jeu est impeccable. Elles portent à elles deux le film sur leurs épaules, car on ne voit pratiquement qu’elles de bout en bout. Mais rien n'y fait. Si plusieurs thèmes sont abordés dans ce film avec délicatesse (l’abandon, la fraternité, la famille, l’amour…), les nombreux gros plans, essentiellement centrés sur les deux petites filles, ne remplacent pas la beauté des paysages.

Étrangement, je me sens pleine de remords en revoyant encore une fois cette bande-annonce et je me dis que tout m’a échappé, que je n’ai peut-être rien saisi à tant de magie et de beauté. Alors ne vous fiez peut-être pas à mon avis et à mon ennui, ils ne sont que des impressions saisies au vol, lors d'un festival chargé, dont la densité finit par lisser même les meilleures oeuvres.

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire