Parce qu'on en a jamais assez !

TOUT POUR PLAIRE

Un peu trop catalogue

Juliette, Florence et Marie sont trois amies d’enfance, aux situations professionnelles et amoureuses différentes. Arrivées à 35 ans, leurs discussions leurs permettent de constater que la réalité est bien lointains des idéaux qu’elles pouvaient avoir...

Tout pour plaire tient autant de la comédie de mœurs, exposant les risques liés au couple et au célibat pour trentenaires avertis ou non, que de la pure comédie de situation. Si l’on sent bien le plaisir que les trois actrices ont eu à interpréter ces trois rôles, somme toute très différents, et assez complémentaires, de la femme soumise et crédule, à la célibataire volontaire et pleine de d’un peps qui s’émousse, on regrettera que la multiplication des situations de « mise en péril » de leurs divers couples, permanents ou passagers finisse par faire un peu catalogue des possibles.

Heureusement, les trois actrices savent être convaincantes, et Mathilde Seigner comme Judith Godrèche trouvent ici l’un de leur meilleur rôle. Les hommes aussi ne sont pas en reste, chaque personnage masculin revêtant une réelle complexité et humanité, qui sauve le film d’un certain nombre de clichés. Car ici, même le mari infidèle a ses raisons, et l’on salue ici le travail d’écriture d’une jeune réalisatrice à suivre.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

À LIRE ÉGALEMENT

Laisser un commentaire