Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

TOUS A L’OUEST

Sur les traces des pionniers

Les daltons et Lucky Luke intègrent une caravane de pionniers traversant le pays en direction de l'ouest sauvage. Les embuches seront nombreuses, mais l'homme qui tire plus vite que son ombre saura défendre tout son petit monde...

Cette nouvelle version des aventures du Cow-boy solitaire adopte un ton plus décalé et plus fou fou que les précédentes versions, aidé en cela par une image colorée et une réalisation dynamique. Certes, le film tente par moment, sans réellement y parvenir, de se rapprocher des loney toons et autres Disney modernes tel « Kuzco l'empereur mégalo », avec des personnages nerveux, maladroits et pleins d'expressions.

Le personnage de Lucky Luke trouve parfois du répondant en face de lui, avec des daltons survoltés (un peu trop même) et d'autres personnages hauts en couleur composant cette caravane. Cependant, les gags, sympathiques au début - notamment dans la ville de New-york - ont vite fait de diminuer en rythme et sont le plus souvent accessibles aux 6-12 ans maximun, excluant peu à peu les nostalgiques et autres fans de la première heure.

Car à l'instar d'un Astérix, le personnage du cow-boy solitaire est entré dans le panthéon de la bande dessinée, et nombreuses furent, tout au long de ses aventures, les références aux artistes contemporains et autres personnages de la vie public, ceci tout en détournant les codes du western. Ici nous avons plutôt à faire a un film pour enfants, avec son lot de scènes spectaculaires, de gags visuels, ancrés dans un univers aux joyeuses couleurs.

En fin de compte cet version des aventures du lonesome cow-boy surpasse bien des précédentes, car jamais un film animé n'a réellement rendu hommage à Lucky Luke, sans pour autant satisfaire tous les accrocs du dessin animé ni fédérer les générations, marque de fabrique de bons nombres de dessins animés américains. En bref c'est bien, mais on peut encore faire mieux... A suivre !

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire