Banniere_Festival_Animation_Annecy_2020

THERAPIE DE COUPLES

 

POUR: Niveau +1 - Sea, sun and introspection

Quand un couple d'amis décide d'en emmener trois autres sur une ile paradisiaque, le programme va quelque peu les surprendre, car au milieu des activités et autres repas gargantuesques, un planning de reconstruction de couple les attends. Et chacun va progressivement révéler les failles de sa vie maritale...

4 couples, 4 types de problèmes et 1 seule solution: l'amour. C'est un peu la vision simple et aussi fataliste de ce film. Car à travers des personnages un peu trop simplistes, le film emmène le spectateur vers une introspection du couple et de son usure au travers des soucis quotidiens et des illusions perdues. Mais cela restant une comédie, le scénario n'imprime que trop peu de profondeur à sa réflexion, utilisant des travers comiques, on va dire classiques pour rester poli, pour désamorcer la réflexion.

Entre le mari et la femme volage, le couple trop fusionnel, l'homme à la recherche d'une seconde jeunesse et le couple passe partout, le scénario tente de couvrir le maximum de situation, sans pour autant les détailler. Cela laisse alors les acteurs en roue libre, avec un Jon Favreau ( et oui, le réalisateur d' « Iron Man », acteur dans « Friends »...) qui assure le spectacle dans le rôle du mari volage et encore bourré d'hormones ! Quant au situations comiques, plus le film avance, plus elles diminuent en efficacité, laissant que peu de gags au spectateur, avec quand même une apparition drolatique de notre Jean Réno national, dans le rôle du gourou de l'établissement. On signalera d'ailleurs qu'il porte très bien le slip de bain !

Hormis des décors de vacances paradisiaques, il n'y a pas grand chose d'exceptionnel dans cette « Thérapie de couples », aussi bien côté réalisation que dans le style graphique du film. En fin de compte, un film simplement sympathique, sur un sujet universel mais très « casse gueule », car hésitant en permanence entre deux styles d'humour. Dommage.

Guillaume BannierEnvoyer un message au rédacteur

CONTRE: Sea, ennui et sun

Le thème de cette histoire est plutôt intéressant, voire d’actualité quand on pense aux millions de divorces qui sont prononcées chaque année, et semble surtout est plutôt un bon prétexte à une bonne tranche de rigolade, et pourtant… les éléments comiques vont vite tomber à l’eau et nous barber pendant 1h40 !

Les couples ne sont pas très crédibles, notamment celui de Kristen Bell et Jason Bateman. La décision de partir pour cette île paradisiaque est peu crédible elle aussi. Vince Vaughn, maintenant cantonné à des rôles de petit copain négligeant et macho ne sort pas de son rôle, mais n’est pas non plus gage de rire assuré. Jean Reno, déguisé en docteur love, est tout bonnement ridicule, et fait passer les français pour des cons… Il en est presque difficile de se prononcer face à autant de déceptions…

Comme un « bon » film américain, ici on défend les valeurs morales du couple, qui traverse les épreuves, finalement sans trop de difficultés, et ce « politiquement plus que correct » ennuie profondément. Vous en ressortirez avec un encéphalogramme plat, comme celui des scénaristes et réalisateur d’un si mauvais film.

Véronique LopesEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE


Bande annonce par Filmtrailer.com

Laisser un commentaire