Parce qu'on en a jamais assez !

THE LAST FICTION

Un film de Ashkan Rahgozar
Avec les voix de Leila Hatami, Baran Kosari, Hamed Behdad...

Une épopée perse aux styles graphiques multiples

Afaridoune, fils de forgeron, se lance dans une tentative de libération des fils envoyés travailler au château du roi provisoire, remplaçant celui parti faire la guerre. Il va devoir pour cela affronter de nombreux démons et créatures…

The last fiction film animation image

Adaptation d'un livre classique de la littérature perse, "Le livre des Rois" de Ferdowsi, le film d'animation iranien "The last fiction" alterne plusieurs styles de graphisme 2D pour relater l'éternelle lutte entre le Bien et le Mal, autour des mystérieuses disparitions de jeunes gens envoyés travailler au château d'un roi (Zahak) occupant le trône de celui (Jamkard) parti faire la guerre. Manigances, trahisons, luttes de pouvoir sont au programme de ce film dont la facture rappelle tantôt les animés des années 80, tantôt certaines bandes dessinées.

Graphiquement, celui-ci mélange un certain nombre de styles, convoquant certains souvenirs sous forme simple, avec limitation du nombre de couleurs et hachures (l’aide initiale des cavaliers…), par l’utilisation d’ombres animées sur les murs (pour le récit de l’ancien Vizir…). Accompagné également d’une belle bande sonore, avec quelques très chants magnifiques, cette histoire complexe, mêlant monstres, monceaux de corps, cannibalisme, créature aux tentacules en formes de serpents, mérite tout de même le détour.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire