Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

T'AS PÉCHO ?

Un film de Adeline Picault

Drague Education

Arthur, 15 ans, collégien en classe de 3ème, est amoureux de Ouassima qui sort avec Matt. Une amie de Ouassima organise une fête pour la fin de l’année. Cependant Arthur et ses amis ne sont pas assez cool pour être invités. Pour l’être, ils vont devoir pécho. Arthur décide de demander à Ouassima de leur donner, à lui et sa bande de copains Guigui, Samir et Aubin, des cours de drague moyennant rémunération, afin de devenir cools et d’être invités à la soirée de l’année…

T'as pécho ? film

Pour ceux ayant vu la (excellente) série Netflix "Sex Education", il est intéressant de voir certains parallèles qui peuvent être faits entre les deux œuvres. Si l'un est plus axé sexualité, et l'autre drague, la forme est la même avec la mise en place de sessions payantes visant à améliorer sa situation. Tout comme le héros de la série, Arthur est dans la case des losers et sa relation avec sa mère est compliquée. Le meilleur ami d'Arthur, Guigui, semble être un dérivé du meilleur ami du héros de la série Netflix. Passée cette petite comparaison, que vaut le long-métrage d'Alice Picault ?

Avec "T'as pécho ?" la réalisatrice nous plonge dans les émois amoureux des collégiens en pleine adolescence et dans l'art difficile de la drague, en suivant le jeune Arthur et sa bande de copains, tous étiquetés comme losers. Mais c'est surtout la naissance d'un amour véritable, empli de respect et de tendresse entre les deux jeunes personnages principaux (Paul Kircher et Inès d'Assomption, tous deux intéressants) au cours et en dehors des leçons de drague, qui intéresse celle-ci.

Les personnages adultes sont de loin les plus attachants et réussis, entre une mère de famille célibataire ayant peur de s'engager, son amant, un maître nageur souhaitant s'engager, et un père de famille veuf et autoritaire (le trio d'acteurs étant impeccable). Chacun semble dépassé et moins sûr de soi que leurs adolescents avec lesquels ils ne parviennent finalement pas à avoir une discussion sérieuse. Au contraire, les personnages des adolescents peinent à être attachants, la faute à des portraits trop simplistes et sans nuance (les acolytes du héros ne sont caractérisés que par un seul aspect de leur personnalité) et à leur évolution, réduite au strict minimum (celle du meilleur ami d'Arthur aurait mérité, par exemple, un meilleur développement). Enfin certains pourront être perdus par le langage utilisé par les jeunes, mélange d'argot, de verlan et d'expressions post 2010.

Le scénario ne propose dans son ensemble que trop peu d'originalité autour de sa trame principale et on peut être surpris de certains aspects (des jeunes de 15 ans qui ne connaissent pas "Star Wars" ?! et des réseaux sociaux qui sont très peu présents). Il en va de même pour la réalisation, qui, si elle prend son temps dans quelques moments d'émotions, demeure pour le moins effacée le reste du temps. "T'as pécho ?" ne parvient ainsi jamais à devenir ce divertissement à la fois drôle et tendre qu'il souhaite être. L'ensemble ne sonne que trop rarement juste et on est pas loin de lui mettre un râteau.

Kevin GueydanEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE

Laisser un commentaire