Bannière Reflets cinéma ibérique et latino américain 2020

LA STRATÉGIE DE LA POUSSETTE

Un film de Clément Michel

Film de filles

Thomas est dessinateur avec un problème : tout comme Peter Pan, il refuse de grandir. Pourtant il aime Marie. Elle, souhaite évoluer, construire quelque chose avec son amoureux. Leur histoire se finit ainsi. Un an plus tard, Thomas tombe sur Mélanie, une jeune mère qui lui confit la garde de son bébé pour quelques jours. Thomas voit en ce petit cadeau le moyen de reconquérir sa belle tout en lui prouvant son évolution en faux papa attentif...

"La Stratégie de la poussette" est bien un film de filles. On reconnaîtra forcement les codes du genre dans cette comédie romantique franchouillarde. Avec La rencontre, le coup de foudre qui surprend nos héros, le mur qui les sépare et qui n'est en fait qu'un blocage d'un des deux partis (en générale le garçon), et bien sûr le meilleur ami aidant au maximum le personnage principal. Justement, celui-ci s'avère ici une déception, en la personne de Jérôme Commandeur, qui, même s'il est juste dans son rôle de prof de tennis has been, aurait mérité un personnage moins brouillon (la dernière scène dans la crèche est un peu trop lourde).

On remarquera tout de même la première scène du film, une très belle métaphore sur l'évolution du couple, de la rencontre à la rupture. Mais dommage que le film ne suive pas plus cette voie créative et reste sur une route plus classique. On ne reprochera pas grands choses aux acteurs qui font leur maximum pour le film. Raphaël Personnaz arrive à sortir des rangs sans trop nous fatiguer avec son rôle de jeune premier tout juste entré dans la vie d'un adulte. Camélia Jordana, plus connue pour ses talents de chanteuse que d'actrice, arrive également à jouer la jeune fille-mère paumée avec une certaine honnêteté. Quant à Charlotte Le Bon, elle aurait peut être été plus crédible en étant plus excentrique et vivante. On sent que, pareil à son accent québécois maîtrisé, son jeu a été brimé afin de laisser toute la place à son partenaire masculin.

En conclusion, on ne passera un moment agréable en regardant ce film que si l'on n'attend rien de plus qu'un moment entre copine.

Mélanie RellierEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire