Parce qu'on en a jamais assez !

THE SPECTACULAR NOW

Un film de James Bonsoldt

Une comédie romantique attachante sur des ados en détresse

Sutter est la star de son lycée, il est le gars drôle que tout le monde connaît. Mais derrière son apparence de playboy juvénile, se cache un mal-être plus profond qu’il essaye d’oublier en le noyant dans l’alcool. Et alors qu’il est complètement à la dérive, sa rencontre avec la jolie Aimee pourrait bien être plus importante qu’il ne le pensait…

L’affiche française insiste dessus, "The Spectacular Now" a été écrit en partie par Scott Neustadter, l’homme à qui l’on doit le scénario de "(500) jours ensemble", la rom-com pop qui avait aussi bien ravi le public que les critiques à la fin de l’été 2009. On espérait alors retrouver la même fraicheur et la même énergie avec ce nouveau métrage, mais le synopsis nous refroidissait quelque peu : un garçon en proie à des problèmes d’alcool fait la rencontre d’une belle jeune fille. Heureusement, les premières minutes nous rassurent immédiatement, cette romance va s’inscrire bien loin des clichés et des stéréotypes hollywoodiens, développant une trame narrative et une atmosphère atypiques. On découvre alors Sutter, le mec cool du lycée qui passe son temps à faire des blagues et des soirées. Et tout va bien dans sa vie, il sort avec une blonde à forte poitrine, il passe son temps bourré pour s’amuser, tout le monde l’adore. Mais malheureusement pour lui, ce petit monde parfait s’écroule lorsque sa copine le largue. C’est à ce moment qu’il va faire la rencontre d’Aimee, une jeune fille qui ressemble fortement à Andrew Garfield – même si ça n’a aucun intérêt, cette ressemblance finit par nous perturber – et qui représente son parfait opposé.

Et alors que ce postulat semblait nous diriger vers le schéma classique du triangle amoureux, où le garçon doit choisir entre la blonde aux gros seins ou la petite rousse intelligente, le film nous transporte bien loin de ces sentiers déjà trop battus. Car sous ses apparences de teen-movie, se cache un métrage bien plus complexe et surtout bien plus pessimiste, comme si l’eau de rose avait été remplacée par du whisky. Le titre nous promettait du spectaculaire, mais c’est tout le contraire qui se dessine devant nous, et c’est là la force du film ! En ayant pris le parti de nous raconter une histoire banale, sans faux semblants, le réalisateur réussit un coup de force, rendant la rencontre entre ces deux ados bien plus émouvante et authentique. En refusant le spectacle, le film fait face, de front, aux différents problèmes adolescents, et évoque sans aucun pathos ni complaisance l’alcoolisme chez les jeunes ou l’absence de présence paternelle.

Toutefois, le métrage ne serait pas ce qu’il est sans la prestation impressionnante des deux comédiens, Miles Teller et Shailene Woodley, dont l’alchimie parfaite joue pour beaucoup dans la réussite de l’ensemble. Et les quelques scènes plus convenues ne sont ainsi qu’anecdotiques tant cette passion à fleur de peau nous émeut. Le réalisateur a aisément réussi son pari, capturer le passage à l’âge adulte sans enfermer ses personnages dans des situations artificielles. La mise en scène, parfois bancale, répond ainsi parfaitement à ces deux tourtereaux qui titubent pour essayer de devenir des grandes personnes. Leur histoire nous agace, nous touche, nous énerve, nous fait sourire, mais ne nous laisse jamais indifférent. Banalité et originalité sont loin d’être antonymiques, la preuve en est avec "The Spectacular Now".

Christophe BrangeEnvoyer un message au rédacteur

BANDE ANNONCE




Powered by Preview Networks

Laisser un commentaire