Banniere Festival d'Annecy 2021

SKETCHES OF KAITAN CITY

Destins brisés

Dans une ville portuaire du nord du japon, deux jeunes frère et sœur sont appelés dans leur classe car leur père vient de mourir dans un accident du travail. Quelques années plus tard, le frère perd son emploi au chantier naval. Dans un autre quartier, une vieille dame résiste pour ne pas être délogée, le projectionniste du planétarium voit son couple se déchirer, un jeune homme retrouve son père avec qui il est fâché, et le livreur de gaz craque sous la pression de la réussite paternelle...

Comme son nom l’indique “Sketches of Kaitan City” se construit au travers de plusieurs histoires. Dans l’hiver glacial d’une ville portuaire du nord du japon s’entremêlent les destinées de cinq personnages. Autour des chantiers navals, des vies se brisent, victimes de la crise, du temps qui passe ou de l’ennui tout simplement. Une atmosphère glacée, sans issue, ou chaque protagoniste tente de survivre au jour de l’an. Puis vient l’aube et sur la baie, le soleil se lève incarnant une année nouvelle.

Malheureusement inégal, le film réserve pourtant quelques très belles scènes, notamment celles du début entre le frère et la sœur, puis celle de la vieille dame que l’on veut déloger. Présenté au Festival du film asiatique de Deauville 2011, “Sketches of Kaitan City” introduisait une série de trois films en compétition qui avaient pour fil conducteur la vision brute et sans artifice d’une grande misère sociale. Il en est reparti avec le Prix du jury.

Gaëlle BouchéEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire