Parce qu'on en a jamais assez !

LA SIRENE ROUGE

Un film de Olivier Megaton

Armée secrète, empires financiers, tueurs à gages, père disparu : les ingrédients de ce qui aurait pu être un grand film.

Alice vient au commissariat, dénoncer sa mère, qui aurait assassiné sa nourrice. Malgré l'enregistrement dvd du meurtre, la mère n'est pas inquiétée. Ayant pris la fuite, la jeune fille tombe par hasard sous l'aile du milicien Jean Marc Barr…

Le second film d'olivier Mégaton ('Exit') n'est pas raté, loin de là, mais malgré une intrigue à priori palpitante et une mise en scène à la fois efficace et haletante (le réalisateur excelle dans les poursuites et les combats), il accumule peut être trop de clichés pour retenir les spectateurs dans le domaine de la conviction.

La mère est presque trop méchante. Véritable Cruela, elle change de robe ou de tenu toutes les trente secondes et prête finalement à rire. La fillette est elle belle, naïve, honnête jusqu'au bout (ou presque). Quant à certaines situations (notamment la confrontation et le feu de la fin), elles paraissent bien peu crédibles.

Heureusement, certaines scènes tiennent le spectateur en haleine, comme la prise d'assaut de la chambre d'hôtel, qui rappelle étrangement un certain… 'Nikita'. Influence Besson oblige ?

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire