Festival de Venise 2019 banniere

SHAUN OF THE DEAD

Un film de Edgar Wright

CONTRE: Niveau 0 - Une parodie estampillée « made in england » : lourd

Shaun ( Simon Pegg ) vit avec deux colocataires, don't un n'en glande pas une et s'avère un peu envahissant. Sa fiancée, toujours flanquée d'un couple d'amis, lui propose de passer des moments seuls à seuls, ailleurs qu'au pub où ils se rendent tous les soirs. Alors que leur rendez vous au restaurant tombe à l'eau, et qu'ils décident de ses séparer, les gens commencent à avoir, autour d'eux, de drôles de comportements…

« La » grande idée du film de Edgard Wright, parodie de Dawn of the dead (Zombie), est de remplacer le centre commercial où se réfugient des personnages, par un pub, symbole culturel typiquement anglais. Et l'on s'amuse des allusions à la place qu'occupe cet endroit dans la vie de l'anglais moyen. L'autre idée sympathique du film, est d'obliger les protagonistes à jouer les morts vivants eux-mêmes, pour passer inaperçus et se sortir des pires situations. A part cela, la mise en scène n'a rien du dynamisme du remake du film de Roméro, sorti quasi simultanément en Grande Bretagne, ou du 28 jours plus tard de Danny Boyle.

Et si les maquillages sont réussis, on se désole de l'inconsistance des personnages secondaires. Il faut dire que les personnage du meilleur ami de Shaun, véritable nuisance ambulante, génère rapidement une indescriptible antipathie à son égard. Du coup, toutes ses actions, sensées amener l'hilarité, liée à son côté débonnaire et réfractaire, ne sont que crispantes. On attend donc sa mort avec impatience. Mais on ne vous dira pas si cela arrive effectivement…

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire