Parce qu'on en a jamais assez !

SECRETARIAT

Un film de Randall Wallace

Plat

Une femme, Penny Chenery, revient au domaine familial pour l'enterrement de sa mère. Progressivement, elle se réinvestit dans le ara de son père. A la mort de celui-ci, elle s'oppose à son frère concernant la vente...

Sortie directe en DVD le 11 mai 2011

Cette histoire de celle qui fut la "First lady of racing" et du cheval dénommé Secrétariat qu'elle entraîna pour qu'il remporte la course Triple Crown au début des années 70. Le début du long métrage est plutôt honnête, évoquant une passion lointaine, presque oubliée, comme la complicité d'enfance entre cette femme avec son père. Diane Lane, irréprochable, a cependant bien du mal à rendre passionnante cette histoire d'équitation.

On passe des écuries aux champs de course au grès d'un scénario d'une linéarité exaspérante. Le cheval Secrétariat, devient peu à peu le symbole d'une renaissance de la nation, de l'émancipation de la femme, mais aussi de la réussite contre tous. Le film offre alors une parabole gentillette sur le rêve américain et la capacité à croire. Une vision cependant à des années lumières de l'intensité émotionnelle de « La légende de Seabiscuit », autre histoire de canasson héroïque. Reste une reconstitution honnête, mais fort judicieusement expédiée directement en vidéo.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire