Parce qu'on en a jamais assez !

SAFARI

Un film de Olivier Baroux

Une bonne surprise

Pour payer sa dette, Richard Dacier doit transporter une valise en Afrique du Sud. Sauf qu’il doit le faire en guidant 6 touristes venus découvrir le pays. Et cela fait 30 ans qu’il n’a pas mis les pieds dans la brousse…

Il faut bien avouer que la première minute du film fait peur. Puis le film démarre sur les chapeaux de roues, enchaînant une suite de gags inouïs. On ne s’ennuie pas une minute, même si l’histoire est bourrée de clichés et pas des plus intrigante ou originale. Mais beaucoup de spectateurs croiront mourir de rire en voyant Omar Sy dans le personnage de Youssouf Hammal, organisant un putsch à coup de missiles et d’accent… canadien.

De nombreuses bonnes idées jalonnent donc ce film aux nombreux dialogues savoureux et aux personnages amusants. Je pense particulièrement aux répliques de Valérie Benguigui et au personnage que joue Lionel Abelanski : ce trentenaire fou amoureux de sa ville… qu'on découvre être Beauvais ! Olivier Baroud use et abuse du comique de répétition mais plutôt à bon escient.

Mais malgré tout cela, malgré l’intervention magique de Yannick Noah, l’aventure, l’histoire sont peu convaincantes, tout comme certaines scènes, dont notamment celle où l’éléphant soulève la voiture des touristes. Au passage, quelques beaux paysages, quelques belles musiques nous rappellent que le film se passe bien en Afrique. Mais on en voudrait presque plus. Alors gardons au final en tête les quelques répliques qui resteront un petit moment dans le giron du répertoire culte.

Laëtitia LangueEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire