Bannière Festival film court Villeurbanne 2019

THE SACRAMENT

Un film de Ti West

Voyage raté au cœur d'une secte

Une équipe de la VICE, un média en ligne spécialisé dans les expériences immersives, propose à ses spectateurs de les suivre dans une communauté isolée, alors que Patrick va à la rencontre de sa sœur Caroline, qu'il n'a pas vue depuis des années...

Le found footage a atterri une nouvelle fois en sélection à Venise, qui avait notamment accueilli les deux premiers épisodes de "REC", même si cette fois le montage des rush étant effectué, on se doute que les protagonistes, ou tout du moins une partie d'entre eux, devraient survivre à ce périple au sein d'une secte. Le principe n'est pas nouveaux, mais Eli Roth (« Cabin fever », « Hostel »), qui est ici producteur, a dû se dire que l'incursion "live" dans une communauté rurale fermée n'a jamais été traitée de cette manière. Du coup, nous voici plongés dans ce lieu isolé, avec deux techniciens qui suivent les retrouvailles d'un frère et d'une sœur, et tentent de comprendre les raisons de chacun de vivre ici, loin du monde.

Pour autant, l'intrigue ne passionne pas vraiment, tant elle est balisée (des premières interviews bien lisses avec des "compagnons" tous heureux de leur sort, jusqu'à l'attendue tentative de suicide collectif), la faute notamment à une interprétation approximative des trois hommes de l'expédition et à une accumulation de plans trop calibrés pour correspondre au fondement même de l'expérience. Seule la figure du "père", proche de l'image du dictateur d'une quelconque colonie d'Afrique ou des Caraïbes, est un instant inquiétante, avant de sombrer dans le caricatural sur la fin. En bref, on est loin des émotions et de la parabole politique portées par l'excellent "Le Village" de M. Night Shyamalan, ceci malgré les moyens mis dans cette aventure.

Olivier BachelardEnvoyer un message au rédacteur

Laisser un commentaire